Un œil sur Avignon 2018 en images : découvrez les dessous du décor de "Thyeste"

Mis à jour le 11/07/2018 à 15H34, publié le 11/07/2018 à 15H33

Le spectacle "Thyeste" de Sénèque a fait l’événement cette année à Avignon. Un succès largement dû à la mise en scène et au décor, pensés par Thomas Jolly. Mais l'ambitieuse démonstration scénique dans la Cour d'honneur du Palais des Papes ne serait pas possible sans l'intervention essentielle de régisseurs, techniciens et autres intermittents du spectacle.

Le décor monumental de "Thyeste", composé d'une main et d'une tête géantes et imaginé par le metteur en scène Thomas Jolly, a investi la Cour d'honneur du palais des Papes, comme une continuité des murs centenaires.
1 / 7 Thyeste décor tête

Le décor monumental de "Thyeste", composé d'une main et d'une tête géantes et imaginé par le metteur en scène Thomas Jolly, a investi la Cour d'honneur du palais des Papes, comme une continuité des murs centenaires.

© VINCENT DAMOURETTE POUR CULTUREBOX (AUTORISATION DU 72E FESTIVAL D'AVIGNON)
Les techniciens ont travaillé sans relâche pour accueillir les quelques 2000 spectateurs chanceux pour la première de "Thyeste" dans cette enceinte mythique.
2 / 7 Gradins Thyeste

Les techniciens ont travaillé sans relâche pour accueillir les quelques 2000 spectateurs chanceux pour la première de "Thyeste" dans cette enceinte mythique.

© VINCENT DAMOURETTE POUR CULTUREBOX (AUTORISATION DU 72E FESTIVAL D'AVIGNON)
C'est tout un système de ventilation qui est mis en place avant le spectacle pour assurer le confort des spectateurs pendant la pièce.
3 / 7 Thyeste technicien lumières

C'est tout un système de ventilation qui est mis en place avant le spectacle pour assurer le confort des spectateurs pendant la pièce.

© VINCENT DAMOURETTE POUR CULTUREBOX (AUTORISATION DU 72E FESTIVAL D'AVIGNON)
Les acteurs et techniciens de Thyeste tentent de se réfugier de la chaleur accablante dans les contreforts du Palais des Papes avant la première tant attendue.
4 / 7 Thyeste repos improvisé

Les acteurs et techniciens de Thyeste tentent de se réfugier de la chaleur accablante dans les contreforts du Palais des Papes avant la première tant attendue.

© VINCENT DAMOURETTE POUR CULTUREBOX (AUTORISATION DU 72E FESTIVAL D'AVIGNON)
Les techniciens de scène installent l'une des pièces centrales du spectacle de Thomas Jolly, une trappe qui représente l'abîme des Enfers.
5 / 7 Thyeste techniciens scène

Les techniciens de scène installent l'une des pièces centrales du spectacle de Thomas Jolly, une trappe qui représente l'abîme des Enfers.

© VINCENT DAMOURETTE POUR CULTUREBOX (AUTORISATION DU 72E FESTIVAL D'AVIGNON)
L'alliance d'éléments de décor massifs, de lumières profuses et de costumes aussi minutieux que dérangeants fait du "Thyeste" de Thomas Jolly une oeuvre noire, perturbante et acclamée par la critique.
6 / 7 Thyeste spectacle final

L'alliance d'éléments de décor massifs, de lumières profuses et de costumes aussi minutieux que dérangeants fait du "Thyeste" de Thomas Jolly une oeuvre noire, perturbante et acclamée par la critique.

© VINCENT DAMOURETTE POUR CULTUREBOX (AUTORISATION DU 72E FESTIVAL D'AVIGNON)
Les jeux de lumières soignés de Philippe Berthomé et Antoine Travert, notamment sur les murs illustres de la Cour d'honneur ont grandement contribué au succès de la première représentation.
7 / 7 Thyeste jeu de lumières

Les jeux de lumières soignés de Philippe Berthomé et Antoine Travert, notamment sur les murs illustres de la Cour d'honneur ont grandement contribué au succès de la première représentation.

© VINCENT DAMOURETTE POUR CULTUREBOX (AUTORISATION DU 72E FESTIVAL D'AVIGNON)

Par Jean-Baptiste Tournié

@Culturebox

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle