Stéphane Bern en tournage pour "Meutres en Lorraine" avec Lilly-Fleur Pointeaux
Stéphane Bern en tournage pour "Meutres en Lorraine" avec Lilly-Fleur Pointeaux © France 3/ Culturebox

Stéphane Bern : Monsieur Patrimoine mène l'enquête dans "Meurtre en... Lorraine"

Mis à jour à 16h03, publié le 06/07/2018 à 11H39

Stéphane Bern, le "Monsieur patrimoine" de la télévision, quitte son costume d’animateur pour devenir comédien. Dans le téléfilm "Meurtres en Lorraine", il incarne le lieutenant Nicolas Muller. Il devient pour la première fois l’acteur principal d’une fiction.

Stéphane Bern, un des animateurs préférés des Français, change de plateau et devient gendarme le temps d’un téléfilm. Après la découverte d’un corps à Bitche, il joue Nicolas Muller, qui enquête dans une cristallerie familiale à Meisenthal en Moselle.

Reportage C.Gomond, S.Rock, L.Maas pour France 3 Lorraine

https://videos.francetv.fr/video/NI_1261861@Culture

Ce n’est pas la première fois que Stéphane Bern fait l'acteur. Il est apparu dans quelques films et a déjà joué son propre rôle dans "Connasse princesse des cœurs". Cette fois, il est l'acteur principal du nouvel épisode de la série "Meurtres à…", qui parcourt les régions de France.

Premier grand rôle dans un téléfilm

Stéphane Bern, habitué à porter sa voix et à sourire pour la télévision, a dû perdre ses automatismes. "C’est mon premier grand rôle dans un téléfilm" confie-t-il. L'animateur Michel Cymes avait joué dans cette série en 2017. Il avait un rôle de composition puisqu’il incarnait… un médecin. L’amateur de têtes couronnées, a poussé le défi plus loin avec son interprétation de gendarme.

Le Stéphane Bern que vous connaissez disparaît dans le personnage

Stéphane Bern

Stéphane Bern, dans le Centre d'Art verrier de Meisenthal © France 3/ Culturebox Stéphane Bern, dans le Centre d'Art verrier de Meisenthal © France 3/ Culturebox

"Meurtres à..." la série qui présente le patrimoine régional

Le directeur du Centre d’Art Verrier de Meinsenthal, Yann Grienenberger, est heureux de recevoir le défenseur du patrimoine français dans ses locaux. Le réalisateur René Manzor voulait tourner en Lorraine : "J’avais vraiment envie de […] découvrir ces nouveaux paysages qui sont assez inédits dans la fiction". Le tournage se poursuivra à Sarrebourg et Nancy. Le téléfilm sera diffusé sur France 3 cet automne ou cet hiver.

Par Caroline Fruhauf

@Culturebox

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle