La forêt de bambous de Christophe Mayer a beaucou plu aux hongkongais
La forêt de bambous de Christophe Mayer a beaucou plu aux hongkongais © Anthony WALLACE / AFP

Fête des Lumières : Quand l'expertise lyonnaise s'exporte à Hong-Kong

Publié le 02/12/2017 à 16H18

En matière d'illuminations la ville de Lyon brille de mille de feux mais ne conserve pas jalousement son savoir-faire. Au contraire, c'est avec beaucoup de fierté que les artistes de la Fête des Lumières exportent leurs créations dans le monde entier. Cette année, c'est la mégalopole chinoise de 7 millions d'habitants qui organisait "Lumières Hong-Kong" du 23 au 25 novembre.

En matière de lumières, Hong Kong sait de quoi elle parle !  Durant trois soirs (23-25 novembre 2017), la métropole aux emblématiques néons a invité de nombreux artistes hongkongais et étrangers pour illuminer davantage encore certains des monuments les plus célèbres de la ville. Un événement inspiré de la fameuse Fête des Lumières de Lyon. 

La rédaction de France 3 Rhône Alpes a cherché à comprendre les raisons d'un tel engouement en se rendant sur place en Chine. 

Reportages : J. Sauvadon / JC. Adde / F. Gramond  

Premièrement, c'est l'une des festivités qui célèbre les 20 ans du rattachement administratif de Hong-Kong à la Chine. Ensuite, c'est une façon de mettre en valeur les différents paysages de notre ville, notre héritage, nos espaces publics. On veut montrer le meilleur de Hong-Kong, grâce à ces lumières et ces projections.

Michele Li
Directrice des affaires culturelles - Gouvernement de Hong-Kong

 

https://videos.francetv.fr/video/NI_1133275@Culture

La Fête des Lumières dans l'Empire du milieu

Quand la Fête des Lumières débarque à Hong Kong c'est à la fois un échange de technologies et de traditions. A quelques heures du lancement de l'évènement, tous les organisateurs se réunissent autour d'un cochon et d'un maître Feng Shui pour implorer les Dieux. Une pratique ancestrale qui permet d'harmoniser les lieux et les Hommes. En 20 ans de Fête des Lumières, c'est la première fois que Jean-François Zurawik se prête à un tel rituel. Directeur artistique du 8 décembre à Lyon, il est venu apporter son aide aux créateurs de "Lumières Hong-Kong", que ce soit dans l'organisation de la fête ou dans le choix des artistes. 

Le défi c'est d'exister par rapport à tout cet environnement lumineux. Il faut éteindre la lumière pour voir la lumière. Ce n'est pas dans la culture ici car les immeubles, c'est comme Las Vegas

Jean-François Zurawik
Directeur artistique de la Fête des Lumières de Lyon

https://videos.francetv.fr/video/NI_1133277@Culture

La lumière à la source

Référence mondiale en matière de lumière, Lyon exporte ses compétences depuis 2010. De la Pologne à l'Equateur en passant par Londres, Montréal ou encore Dubaï, la marque a traversé les cinq continents. A chaque fois, il s'agit de s'adapter aux cultures tout en bousculant un peu les habitudes.

© France 3 / Culturebox © France 3 / Culturebox

A Hong Kong, la lumière jaillit de partout. Les gratte-ciel rivalisent de néons publicitaires et la nuit ne vient jamais vraiment. Jean-François Zurawik et ses équipes ont alors imaginé des choses très simples. 

On concentre l'oeil du passant au niveau du sol et de la hauteur des yeux. Notre pari, c'est que les gens redécouvrent leur quotidien

Jean-François Zurawik
Directeur artistique de la Fête des Lumières de Lyon

Des attractions inédites

Durant "Lumières Hong-Kong" quinze artistes locaux et étrangers ont été mobilisés pour illuminer la ville et ses monuments. Les lyonnais du studio  LTBL / Vendredi 4 ont frappé un grand coup ! Installé sur la péninsule de Kaoloun, leur jeu du maillet a été l'une des attractions les plus prisées de Lumières Hong Kong. 

Le concept a été réadapté pour Hong Kong avec ce tunnel de lettres qui représentent le corps d'un dragon
Thomas Petit - Régisseur technique LTBL / Vendredi 4

https://videos.francetv.fr/video/NI_1133279@Culture

Les Anooki, ces petits personnages virtuels qui se sont fait connaître entre Rhône et Saône, sont aussi du voyage. Ils viennent éclairer la Poste centrale de leurs pitreries. Une forêt de bambous à proximité de l'ancien Parlement lumineux attire les regards des passants, intrigués.
  

Les Anookis tombent sur Kong-Kong © France 3 / Culturebox Les Anookis tombent sur Kong-Kong © France 3 / Culturebox

Emmener une petite part de Lyon à Hong Kong

Ce premier rendez-vous hongkongais est le fait d'un jeune français diplômé en management de projets culturel installé à Hong-Kong depuis 7 ans. En créant "Lumières HK", Julien-Loïc Garin, Lyonnais d'origine a souhaité raviver ses souvenirs d'enfance. Ceux liés à la fête des lumières étaient forcément magiques. Il lui a fallu quatre ans pour monter son projet. Il a immédiatement pensé à solliciter la ville de Lyon pour l'aider à imaginer son événement. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_1133459@Culture


L'aide de la ville de Lyon n'est pas gratuite : "Lumières Hong-Kong" a versé par exemple 75 000 euros. 

La Fête des Lumières se déroulera à Lyon du 7 au 10 décembre prochains.
 

Par O. Morain / J. Sauvadon

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle