https://videos.francetv.fr/video/NI_1261473@Culture

Musée Grévin : l'étourdissant kaléidoscope géant du Palais des Mirages

Mis à jour à 20h44, publié le 04/07/2018 à 18H28

Du musée Grévin, on connaît surtout les célébrités de cire. Mais le lieu abrite une petite merveille en technicolor : le Palais des Mirages. Vestige de l’Exposition universelle de 1900 à Paris, cette salle entièrement recouverte de miroirs plonge le visiteur dans un kaléidoscope géant. Une féerie d’illusions et de couleurs qui a été entièrement renouvelée pour proposer un nouveau spectacle.

Le Palais des Mirages a été conçu par Eugène Hénard à l'occasion de l'Exposition universelle de Paris en 1900. Installé dans le Palais de l’Electricité (dont Hénard fut aussi l’architecte), il s’appelait alors le Palais des Illusions. L’attraction fut l’une des plus appréciées avec 22 000 visiteurs par jour (L’Expo attira au total près de 50 millions de visiteurs en 7 mois).

Quand l’Exposition universelle prit fin, Gabriel Thomas, le président du Musée Grévin (inauguré en 1882) proposa à Hénard d’accueillir son Palais des Illusions. Ce fut chose faite en 1906.

Le Palais de l'Electricité - Expo Universelle 1900 © France 3 Culturebox (capture d'écran) Le Palais de l'Electricité - Expo Universelle 1900 © France 3 Culturebox (capture d'écran)

2000 lumières reflétées à l'infini

Depuis, le Palais des Illusions est devenu celui des Mirages. Cette pièce hexagonale, décorée de motifs architecturaux qui se métamorphosent grâce à un jeu de pivots, est presque entièrement recouverte de miroirs qui la transforment en kaléidoscope géant, multipliant les effets d'éclairage électrique aux couleurs changeantes. "Les lumières sont reproduites à l’infini" explique Yves Delhommeau, le directeur général de Grévin. "Avec 2000 lumières on peut en voir 70 000 pendant le show".  

© A.Gelebart / 20 Minutes/SIPA © A.Gelebart / 20 Minutes/SIPA

Un lieu pour rêver

En 2006, le Palais avait été entièrement rénové à l’occasion de son centenaire. L’artiste plasticien Bernard Szajner et le musicien Manu Katché avaient repensé les effets visuels et sonores.

Cette année, c’est le  compositeur/auteur/designer Krysle Lip qui a supervisé le nouveau spectacle du Palais des Mirages. Il a voulu que cette pièce devienne un moment de méditation : "On est au cœur de Paris, un endroit très stressant et je voulais que cette pièce permette aux visiteurs de rêver cinq minutes au milieu de ce monde de dingues".

Par Chrystel Chabert

@Culturebox

Infos pratiques

Palais des Mirages Musée Grévin 10, boulevard Montmartre 75009 Paris 10h à 18h de 16 € à 23.50 € https://www.grevin-paris.com

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle