Tombeau de Napoléon, aux Invalides
Tombeau de Napoléon, aux Invalides © MAXPPP

"Napoléon stratège" : une exposition pour en finir avec le mystère du tombeau

Mis à jour à 13h01, publié le 16/04/2018 à 11H35

L’exposition "Napoléon stratège", au musée de l’armée des Invalides, du 6 avril au 22 juillet, fait entrer les visiteurs dans la tête de l’Empereur. Elle renforce la légende napoléonienne, tout en mettant fin à une vieille rumeur, celle de l’occupant du tombeau de Napoléon.

Au cœur de l’hôtel des Invalides, le tombeau de Napoléon resplendit. L’ancien empereur continue de susciter l’enthousiasme et chaque année, des milliers de visiteurs viennent admirer son mausolée. 

Depuis 1969, date anniversaire du bicentenaire de la naissance de Napoléon, une rumeur persiste : celle de la substitution du corps de Bonaparte par les Anglais, qui n’auraient pas rendu la bonne dépouille à la France. Cette théorie a en grande partie été popularisée par Georges Rétif de la Bretonne et son ouvrage "Anglais rendez-nous Napoléon", tandis que des historiens adeptes de sensationnalisme et imaginatifs propageaient cette thèse. 

Reportage pour France 3 Paris Ile-de-France de A.Marguet / Y.Dorion/ S.Lelay/ N.Gallet 

https://videos.francetv.fr/video/NI_1219451@Culture

Trois ou quatre cercueils ? Un point capital.

La mort de Napoléon le 5 mai 1821 à Sainte-Hélène a fait l’objet de plusieurs récits. Il est enterré dans trois cercueils par les Anglais, qui le rendront à la France 19 ans plus tard, conformément aux dernières volontés de l'homme d'État. 

Je désire que mes cendres reposent sur les bords de la Seine au milieu de ce peuple français, que j’ai tant aimé

Napoléon

En 1840, la France retrouve le corps de Napoléon, mais un détail diffère et pose question ; l’Empereur est enseveli, non pas dans trois, mais dans quatre cercueils, devenant ainsi le sujet d’une thèse fantaisiste, qui est aujourd'hui réfutée par les historiens. "Toutes ces petites différences […] ont été exploitées pour construire cette histoire de substitution" raconte l’historien Jacques Macé, qui n'accorde pas de crédit à cette théorie. Enfin la conservatrice en chef du patrimoine du Musée de l’armée, Émilie Robbe, confirme qu’à l’ouverture du tombeau, il n'y avait pas d'incertitude. La conservation remarquable du corps de Napoléon, reconnu par ses proches, n’a laissé aucun doute sur l’identité de l’homme dans la tombe. 

Tableau "Napoléon à Fontainebleau" de Paul Delaroche  © Musée de l'Armée Tableau "Napoléon à Fontainebleau" de Paul Delaroche  © Musée de l'Armée

Un mythe toujours présent

C’est donc bel et bien Bonaparte qui se trouve aux Invalides. Il reste une figure légendaire, qui attire encore les foules, notamment durant l’exposition "Napoléon Stratège", qui analyse la stratégie de l'homme de guerre, avec ses forces et ses faiblesses. 

 

Par Caroline Fruhauf

@Culturebox

Infos pratiques

Napoléon stratège Musée de l'armée des Invalides 129 rue de Grenelle 6 avril- 22 juillet 2018. Tous les jours sauf 27, 28 avril et 1er mai 10h-18h (19h, samedi et dimanche). Nocturne tous les mardis jusqu’à 21h. 12 euros/ tarif réduit 10 euros/ gratuit pour les moins de 18 ans Site de l'exposition Napoléon stratège

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle