Les architectes français ont participé à la reconstruction de la Sarre entre 1945 et 1965. Le bâtiment de l'émetteur d'Europe 1 à Sarrebruck
Les architectes français ont participé à la reconstruction de la Sarre entre 1945 et 1965. Le bâtiment de l'émetteur d'Europe 1 à Sarrebruck © France 3 culturebox

Exposition : ces architectes français qui ont reconstruit l'Allemagne

Mis à jour à 12h24, publié le 10/10/2018 à 12H15

L'ancienne ambassade de France à Sarrebruck accueille actuellement une exposition franco-allemande sur l'architecture. On y découvre le travail des architectes français qui ont aidé à la reconstruction de l'Allemagne de l'après guerre.

C'est une période que la plupart des Sarrois ne connaissent pas. Celle de l'occupation de leur territoire par l'administration française entre 1945 et 1955. Pourtant ces dix années ont profondément marqué la reconstruction politique et culturelle de la Sarre.

Retrouver l'élan européen

"Il y avait un élan pour l'Europe, pour quelque chose de complètement nouveau après cette guerre horrible et la destruction totale des villes," témoigne Ushi Macher, chef des affaires internationales au ministère de la culture sarrois.

Reportage France 3 Lorraine F. Louis / O. Bouillon / C. Perrin

Le défi de l'habitat collectif

A côté des bâtiments de prestige comme l'ambassade de France, les architectes français ont surtout eu à résoudre le défi de l'habitat collectif. Il fallait construire vite et bon marché. Jean Prouvé s'y est essayé mais son projet n'a pas été retenu. Dix eglises ont aussi été construites en Sarre et en Moselle.

Les architectes passaient la frontière, construisant l'Europe avant l'heure."Nous essayons de faire la liaison avec la situation actuelle qui pour l'Europe est plutôt problématique. et peut-être que les gens retrouveront un peu de cet élan transfrontalier européen, " espère Ushi Macher.

Par Ariane Combes-Savary

@Culturebox

Infos pratiques

Résonances - Architectures aux origines de l'Europe 1945-65 ancienne ambassade de France Sarrebruck jusqu'au 30 novembre 2018 du mardi au dimanche, de 11 heures à 17 heures

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle