Les  bistrots et terrasses de Paris demande leur inscription au patrimoine mondial de l'UNESCO
Les  bistrots et terrasses de Paris demande leur inscription au patrimoine mondial de l'UNESCO © France 2 / Culturebox

"Bistrots et terrasses de Paris" bientôt au Patrimoine de l'UNESCO ?

Publié le 12/06/2018 à 11H08

C'est une tradition typiquement parisienne qui ravit autant les habitués que les touristes : le bistrot parisien. Une association de propriétaires a déposé un dossier de candidature pour figurer au Patrimoine culturel mondial de l'Unesco. En attendant la réponse en mars 2019, la mairie de Paris a apporté son soutien à l'action.

Comme un petit air de revendication sur le zinc... A l'heure de la disparition des bistrots parisiens, les propriétaires se mobilisent pour les faire entrer au patrimoine culturel mondial de l'UNESCO. Une action menée par une association et soutenue par tous les amateurs de terrasses et par la mairie de Paris ! 

Reportage : L. Legendre / JM. Mier / S-A Ho / I. Calavatto

https://videos.francetv.fr/video/NI_1250203@Culture

Paris derrière la candidature des bistrots

Des tables et des chaises en bois, des grandes gueules, un jambon-beurre, un petit noir ou un petit blanc, l'ambiance des bistrots parisiens est unique. "On refait le monde, ici", raconte une habituée. Si pour les parisiens, le bistrot est un rituel, pour les touristes du monde entier cette étape figure comme une expérience incontournable. "Ils sont exceptionnels et vraiment uniques", dit l'un d'eux. 

© France 2 / Culturebox © France 2 / Culturebox

 L'"Association pour l'inscription au patrimoine immatériel des bistrots et des terrasses de Paris pour leur art de vivre" remettra en septembre un dossier au ministère de la Culture, chargé de présenter les candidatures à l'Unesco en mars 2019, pour une décision au plus tôt en décembre de l'an prochain, ou en janvier 2020.

"Nous sommes à fond derrière cette initiative", a déclaré Olivia Polski, adjointe au Commerce de la maire PS, Anne Hidalgo, lors d'une conférence de presse de l'association, conviée le 21 juin pour une "réunion de travail" à l'Hôtel de Ville.

La sauvegarde d'une tradition parisienne

L'association propose aux Parisiens et aux "amoureux des bistrots du monde entier", une adhésion à 3 euros sur son site internet qui permettra de récolter des fonds qui iront dans un "fonds culturel", a annoncé son président Alain Fontaine. Et si les patrons se mobilisent ainsi, c'est bien parce que la tradition est en danger. Ils ne représentent plus que 14% des points de restauration de la capitale contre 50% il y a trente ans. L'association souhaite aussi sauvegarder les terrasses des cafés. "Le temps s'arrête quand on est en terrasse", conclut un habitué. 

© France 2 / Culturebox © France 2 / Culturebox

 

Par Odile Morain

@Culturebox

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle