L'orgue de la chapelle royale du château de Versailles
L'orgue de la chapelle royale du château de Versailles © Tripelon-Jarry / Only France / AFP

Décès de l'organiste français Michel Chapuis, grand interprète de Bach

Mis à jour à 17h10, publié le 14/11/2017 à 15H45

L'organiste Michel Chapuis, mondialement connu pour son action en faveur de la restauration des orgues et la défense du répertoire français, est décédé dimanche à l'âge de 87 ans, a indiqué France Musique, qui lui rend hommage à l'antenne. Ses obsèques auront lieu jeudi après-midi à Dole, dans le Jura, a indiqué la famille.

Né le 15 janvier 1930 à Dole, Michel Chapuis a été formé notamment auprès de Marcel Dupré au Conservatoire de Paris où il décroche un premier prix.
 
Il a débuté comme organiste à la cathédrale de Besançon avant de jouer à Paris à Saint-Germain-des-Prés, à Saint-Germain-l'Auxerrois, à Saint-Séverin, et de devenir titulaire de 1954 à 1963 de l'orgue du choeur de la cathédrale Notre-Dame de Paris puis, de 1995 à 2010, de l'orgue de la chapelle du Château de Versailles.

Michel Chapuis joue un "Quand Jésus naquit à Noël" de Claude Balbastre à Dole


Improvisateur de talent et grand interprète de Bach

"Il a tenu le grand orgue pendant quinze ans et a contribué à le faire restaurer", a indiqué à l'AFP Laurent Brunner, directeur de Château de Versailles Spectacles.
 
Organiste passionné, improvisateur de talent et grand interprète de Bach, Michel Chapuis mène parallèlement des recherches en musicologie qui contribuent à une véritable redécouverte du répertoire français de l'orgue des 17e et 18e siècles.
 
Michel Chapuis avait également été un grand pédagogue, au conservatoire de Strasbourg de 1954 à 1979, au conservatoire de Besançon de 1979 à 1986 puis au Conservatoire national supérieur de Paris, où il a tenu la classe d'orgue jusqu'en 1995.

Michel Chapuis joue Bach à Toulouse


Un hommage en janvier à Versailles

Il animait des académies d'orgue dans toute l'Europe, au Japon et aux États-Unis. Il transmettait son savoir à des organistes de renom comme Yves Castagnet, Thierry Escaich, Vincent Warnier.
 
La chapelle du Château de Versailles lui rendra un dernier hommage avec un concert de quatre organistes en janvier, a précisé Laurent Brunner.

Par Culturebox (avec AFP)

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle