James Ingram à New York en 1983
James Ingram à New York en 1983 © McBride / /Mediapunch / REX / Shutterstock / Sipa

James Ingram en 8 chansons

Mis à jour le 30/01/2019 à 18H33, publié le 30/01/2019 à 9H27

James Ingram, disparu mardi 29 janvier à Los Angeles, a connu l'une des périodes les plus fastueuses de sa carrière dans la première partie des années 80, au sein du label de Quincy Jones, Qwest Records. Retour sur quelques chansons qui ont marqué le parcours d'un chanteur à qui la formule du duo réussissait à merveille.

1
"Yah Mo B There" (1983), avec Michael McDonald

Auteurs : James Ingram, Michael McDonald, Rod Temperton, Quincy Jones

Pour quiconque avait une radio branchée sur la bande FM entre la fin 1983 et 1984, il est juste impossible d'avoir échappé à cette chanson. James Ingram et Michael McDonald, tandem de deux voix d'or de la cool pop américaine esprit West Coast, ont reçu grâce à ce titre un Grammy Award pour la Meilleure Performance vocale en duo ou groupe. La chanson est une évocation de la foi qui permet de ne jamais perdre espoir, quoi qu'il arrive, car "Dieu est présent" : "Ya" était le diminutif de "Yahweh" en hébreu. La chanson est sortie dans le premier album solo de James Ingram, "It's Your Night", produit par Quincy Jones pour son label Qwest Records.
2
"Baby Come To Me" (1982), avec Patti Austin

Paroles et musique : Rod Temperton

"Baby Come To Me", tendre ballade enregistrée en 1981, figure sur l'album "Every Home Should Have One" (sorti en octobre 1982) de Patti Austin, produit par Quincy Jones. Michael McDonald chante dans les chœurs. Sortie en 45 tours dès avril 1982, soit quelques mois avant "Thriller" de Michael Jackson, cette chanson n'est pas sans évoquer un titre comme "The Lady in my Life", le langoureux morceau de clôture du chef-d'œuvre du Roi de la Pop... Et pour cause : les deux titres ont le même auteur, Rod Temperton, l'un des grands artisans de l'album "Thriller". Ajoutez-y la griffe de Quincy Jones, on est bel et bien dans la galaxie Qwest. La chanson atteint la première place des charts américains - le Billboard Hot 100 - en février 1983.
3
"How Do You Keep the Music Playing" (1982), sur un thème de Michel Legrand

Musique : Michel Legrand / Paroles : Alan et Marilyn Bergman

Cette chanson, second duo de James Ingram enregistré avec Patti Austin, faisait partie de la bande-originale du film "Best Friends" (1982) de Norman Jewison. Michel Legrand avait composé la musique du film. Le titre "How Do You Keep the Music Playing" a ensuite été intégré à l'album "It's Your Night" du chanteur américain en 1983 et est sorti en single la même année.

4
"Somewhere Out There" (1986), avec Linda Ronstadt

Auteurs : James Horner, Barry Mann, Cynthia Weil

Encore une douce ballade qui a fait mouche ! Cette chanson, enregistrée avec Linda Ronstadt, star américaine aux onze Grammy Awards, figure dans la bande originale du film d'animation "Fievel et le Nouveau Monde" ("An American Tail", 1986). Carton international, la chanson a atteint la deuxième place des charts américains.

5
"I Don't Have the Heart" (1990)

Auteurs : Alan Rich, Jud Friedman

Ce titre permet à James Ingram d'atteindre la première place des charts américains pour la seconde (et dernière) fois de sa carrière, en 1990, et la seule fois en tant qu'artiste solo en leader. La chanson figure dans son album "It's Real" sorti sur le label Warner.

6
"Just Once" (1981), ses premiers pas avec Quincy Jones

Auteurs : Barry Mann, Cynthia Well

Retour aux sources de la collaboration fructueuse avec Quincy Jones - et aux débuts de James Ingram. En 1981, l'illustre produceur et jazzman a demandé à Ingram d'assurer les parties vocales sur deux titres de son disque "The Dude" : "Just Once" et "One Hundred Ways". L'Album, sorti chez A&M Records, a remporté trois Grammy Awards, tandis que James Ingram a reçu un Grammy et deux nominations pour ce disque. Sa carrière était lancée !

7
"The Secret Garden" (1990), avec Barry White, Debarge, pour Quincy Jones

Auteurs : Quincy Jones, Rod Temperton, Siedah Garrett, El Debarge

En 1989, quelques années après avoir décidé de voler de ses propres ailes, James Ingram retrouvait son mentor dans cette chanson qui figure sur l'album "Back on the Block" de Quincy Jones. Ce titre oscillant entre soul et Rn'B, gravé avec les chanteurs Barry White, El Debarge et Al B. Sure!, a connu un joli succès.

8
"The Day I Fall in Love" (1993), avec Dolly Parton

Encore un duo, encore une ballade, ce n'est pas la plus inoubliable mais elle a valu à James Ingram et Dolly Parton, légende de la country music, une nomination aux Oscars. La chanson figure dans la bande originale du film "Beethoven 2" (1993). James Ingram a également enregistré une ballade en trio, "What About Me" (1984), avec Kenny Rogers et Kim Carnes, parmi tant d'autres collaborations...

Par Annie Yanbékian

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle