De gauche à droite, Pit Baccardi, Ben J, Passi, Stomy Bugsy, Calbo Arsenik, Doc Gyneco, Singuila, Jacky Brown 
De gauche à droite, Pit Baccardi, Ben J, Passi, Stomy Bugsy, Calbo Arsenik, Doc Gyneco, Singuila, Jacky Brown  © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Doc Gynéco, Stomy Bugsy... le retour de Secteur Ä pour une tournée événement

Publié le 16/04/2018 à 16H50

Le collectif de rap, hip hop, reggae qui regroupe entre autres Doc Gynéco, Passi, Stomy Bugsy, Nèg'Marrons et Singuila, représente le rap des années 90. Il revient pour une tournée des zéniths qui débute le 26 avril, à Rennes. Après une série de concerts dans toute la France, le groupe finira en apothéose à l’AccorHotel Arena, le 22 mai, pour les vingt ans de son concert mythique à l'Olympia.

Après avoir vendu plus de 6 millions d'albums entre 1996 et 2001, le collectif dont font partie les membres de Ministère A.M.E.R, Stomy Bugsy et Passi, ainsi que les artistes Doc Gynéco, Ärsenik, Nèg’Marrons, Pit Baccardi, MC Janik et Singuila, revient pour une série de concerts exceptionnels. Pour présenter cette tournée anniversaire, 20 ans après l’Olympia, les rappeurs Stomy Bugsy et Pit Baccardi sont les invités du Grand soir 3. 

Interview réalisée par Sandrine Aramon, sur le plateau du grand soir 3 

https://videos.francetv.fr/video/NI_1220717@Culture

Un groupe toujours soudé

Pit Baccardi commence par rassurer les fans : le collectif revient en famille, dans un esprit positif. Malgré leur séparation il y a quelques années, les membres sont restés en contact et sont de retour, plus soudés que jamais. Les répétitions se déroulent bien et annoncent des concerts originaux et bien remplis, avec notamment la projection de courts-métrages. Avec quarante titres pour 2h30 de show, le collectif souhaite que le public "en ait pour son argent", qu’il reparte avec le maximum de souvenirs. 

Secteur Ä en showcase au mois d'avril 2018 © SADAKA EDMOND/SIPA/1804060800 Secteur Ä en showcase au mois d'avril 2018 © SADAKA EDMOND/SIPA/1804060800

Rendre le rap accessible 

On a cette logique de rendre le rap très musical

Pit Baccardi

Le groupe se démarque et joue sur scène avec un orchestre, pour ouvrir son style au plus grand nombre. Secteur Ä ne considère pas le rap "grand public" comme quelque chose de négatif. Stomy Bugsy explique ainsi que le rap des débuts, de Ministère A.M.E.R était revendicatif, et que celui de Doc Gynéco a par exemple réussi à toucher un large public, à vulgariser et à populariser le rap. Grâce à cette formule, Secteur Ä a vendu plus de 6 millions d’albums, signe de son succès. Les chanteurs ont proposé un rap différent, en osant aller vers des styles autres que le leur. 

Le rap, un mouvement d'ensemble

Secteur Ä c'est aussi un label, créé et impulsé par Kenzy. Il était précurseur en la matière, puisque ce modèle a été repris par d'autres, à l’exemple de Wati-B, le label du groupe Sexion d’assaut. Il a permis aux rappeurs d’avoir plus de liberté, mais aussi de les faire "évoluer de manière professionnelle et structurée" comme le rappelle, Pit Baccardi.

Pour les prochaines dates, les deux chanteurs annoncent "plein de surprises" et de collaborations, sans toutefois en dire plus. 

Le 22 mai 1998, Secteur Ä donnait un concert mythique à l’Olympia en souvenir du 150ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage. Vingt ans après, jour pour jour, il remontera sur scène à l’AccorHotel Arena, salle exceptionnelle de Paris. Sortie le 2 mai d'un album compilation de 3CD. 

Par Caroline Fruhauf

@Culturebox

Infos pratiques

Secteur Ä 26 avril à Rennes, 2 mai à Lyon, 4 mai à Marseille, et 22 mai à l’AccorHotel Arena

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle