livre histoire 1

Noël : cinq livres à offrir aux passionnés d’histoire

Publié le 20/12/2018 à 11H20

Les fêtes approchent et avec elles le besoin de s’évader dans le passé. Dans le foisonnement des livres d’histoire, en voici qui détonnent. Des "Marseillaise(s)" de toutes sortes, des rois qui se marchent sur les pieds à l’été 1830 (de Charles X à Louis Philippe), un Pierre Laval plus roublard que nature, une déambulation inédite dans Paris et une histoire de l’humanité à travers ses vestiges

1
"Marseillaise(s)" de Jean-Louis Panné, éditions Buchet-Chastel

© Ed. Buchet-Chastel © Ed. Buchet-Chastel


Et si la Marseillaise était un chant universel ? Jean-Louis Panné, historien et éditeur n’en a plus aucun doute depuis les attentats du 13 novembre 2015 qui vit, repris aux quatre coins du monde, l’hymne de la France. C’est ainsi que l’ouvrage accole un "s" à la Marseillaise, tant ses paroles se déclinent dans le temps comme dans l’espace.

L’hymne s’enracine en France depuis le 29 avril 1792 à Strasbourg entonné par les volontaires républicains partant à la frontière, jusqu’au meeting du 27 juin 1936 à Choisy-le-Roi, ralliement des communistes français à ce chant révolutionnaire et au drapeau tricolore. En parallèle, la Marseillaise retentit dans les principautés allemandes dès 1793. Mais c’est en Russie impériale, tout au long du XIXesiècle, que l’appel des démocrates aux "Enfants de la Patrie" est le plus vibrant. Comme tel, il sera murmuré puis claironné par les résistants de tous bords pour défier l’occupant nazi. Ce petit livre est une passionnante évocation de ce symbole républicain, que tous reprennent, sans en soupçonner l’immense portée. 
2
L’été des quatre rois, Camille Pascal, Plon

© Ed. Plon © Ed. Plon


"Le roi ne voyait rien mais il marchait quand même …", ainsi débute le roman de l’agrégé d’histoire Camille Pascal, tout entier consacré à cette période flottante des journées révolutionnaires de juillet 1830. Elles concernent l’avenir de la lignée des Bourbons qui virent la France, louvoyer entre quatre rois. Charles X est un fieffé imbécile qui ne songe qu’à conserver son trône et retrouver le temps bénis de la Cour de son frère Louis XVI. Son fils Louis XIX (55 ans) abdiquera immédiatement au profit du jeunot de la famille (10 ans) Henri, comte de Chambord, futur Henri V pour les Légitimistes. Sa haine du drapeau tricolore lui interdira tout avenir politique, ce qui est loin d’être le cas du futur roi Louis-Philippe, il n’est point Bourbon mais chef de la cousine maison des Orléans. Il remportera la mise à l’issue des deux mois de ce torride été 1830. Camille Pascal pénètre avec délectation dans un imbroglio dynastique, foisonnant de somptueuses anecdotes. 
3
Renaud Melz, Pierre Laval, un mystère français, Perrin biographie
 

© Ed. Perrin © Ed. Perrin


Une biographie de plus de 1200 pages sur un personnage aussi révulsif, était une gageure. D’autant que ce n’est pas la première dédiée à l’ancien collaborateur des nazis, mais le talent d’écriture de l’historien Bruno Meltz parvient à nous tenir en haleine sur la vie de Pierre Laval. Par bien des côtés il était l’opposé de de Gaulle. Roublard, il croyait finasser avec les Allemands et finit par vendre la République, ses concitoyens juifs ou réfugiés, à leurs bourreaux. Pourtant, l’homme fut un pur produit de la méritocratie française. Fils d’aubergiste auvergnat, devenu ministre des Affaires étrangères à une époque charnière, le début des années trente. Il rencontra Hitler, Staline et Mussolini, il aurait pu préparer la France à affronter ses ennemis. Il n’en fit rien, au contraire, par son pacifisme obtus, il contribua à la défaite de la pensée et à la débâcle des armées de la France. L’ "idiot utile d’Hitler", comme le définit Bruno Meltz, est scruté avec minutie le long de sa trouble carrière. A l’appui de sa narration, des archives familiales non explorées mais aussi des dossiers d’avocat, de la Préfecture de police ou du ministère des Affaires étrangères.

4
Ces rues qui racontent Paris, Michaël Darin, Parigramme
 

© Ed. Parigramme © Ed. Parigramme


Levons le nez pour se promener dans Paris, en s’intéressant cette fois à l’architecture des bâtiments. Huit promenades sont proposées au piéton par le professeur d’histoire de l’architecture, Michaël Darin,  qui nous guide tout au long. Le boulevard Saint-Germain a été percé et bâti en 20 ans, sur 3 tronçons ; du populaire quartier de l’époque, la Halle aux vins, aux aristocratiques immeubles proches de l’Assemblée. Contrairement aux apparences, le boulevard  n’est pas du tout semblable sur ses 3 150 m, surtout si l’on aventure dans les rues adjacentes. Très pratique, l’histoire de chaque immeuble remarquable est contée, numéro après numéro, variant selon les conceptions de l’urbanisme des époques successives. De même, pour le chemin nord-sud ancestral, la rue Saint-Denis, le berceau de la capitale, l’Ile Saint-Louis, ou encore la rue de Belleville, sur la butte du même nom. Le piéton de Paris sort de ce guide illustré de photos, plans et gravures, avec un œil neuf sur la capitale. 
5
Une histoire des civilisations, comment l’archéologie bouleverse nos connaissances, La Découverte INRAP

© Ed. INRAP © Ed. INRAP


Il s’agit d’un pari réussi : raconter l’aventure de l’humanité à travers les récentes découvertes archéologiques sur les cinq continents. Depuis 30 ans, les fouilles connaissent une formidable impulsion grâce au  développement de l’archéologie dite "préventive". Lors de nouveaux aménagements  (ouvertures de parkings, zones commerciales, autoroutes, lignes de chemins de fer …) les archéologues ont la priorité pour creuser les terrains jamais explorés. Puis, avec les progrès de la recherche sur l’ADN on peut en savoir plus sur l’homme d’hier : sa vie, ses maladies … et même sa mentalité. Son environnement est aussi reconstitué grâce aux pollens et autres charbons de bois. A Athènes comme à Angkor ou Mexico, l’archéologie a pris un nouvel envol. Ce gros livre passionnant est le fruit des derniers travaux de 71 spécialistes de toutes nationalités. Il montre que les peuples n’ont jamais eu d’identité stable mais sont, au contraire, ce mélange de cultures évoluant sans cesse. Les cartes et les infographies aident à comprendre ce grand récit sur l’humanité, des origines à nos jours. Variations climatiques, migrations et mouvements de populations existent depuis la nuit des temps, sous le regard passionné et inquiet des habitants d’un monde globalisé.

Par Daniel Wolfromm

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle