Charles Aznavour lors de l'enregistrement de l'émission "Palmarès des Chansons", très probablement en train de chanter "La Bohème", en novembre 1966...
Charles Aznavour lors de l'enregistrement de l'émission "Palmarès des Chansons", très probablement en train de chanter "La Bohème", en novembre 1966... © Bernard Pascucci / Ina / AFP

Charles Aznavour : un hommage en chansons lundi soir à Paris

Mis à jour le 11/01/2019 à 17H36, publié le 11/01/2019 à 16H45

Lundi au Théâtre du Gymnase à Paris, une soirée spéciale est organisée en hommage à Charles Aznavour, disparu le 1er octobre. Si l'artiste principale en sera la chanteuse Joana Mendil, on y retrouvera divers invités dont Dan Gharibian du groupe Bratsch, l'auteur de la chanson "Armenian Waltz" chantée lors de l'hommage national aux Invalides, et le pianiste Erik Berchot, accompagnateur d'Aznavour.

Ce concert parisien est le premier hommage musical organisé en accord avec la Fondation Aznavour, héritière d'"Aznavour pour l'Arménie" qui avait été créée à la suite du séisme de décembre 1988 au pays des ancêtres du chanteur, et qui finance là-bas différents projets. Une partie des recettes de la soirée lui sera reversée.

Le concert parisien de Joana Mendil, une chanteuse qui défend sur scène depuis des années avec conviction le répertoire d'Aznavour entourée d'un trio jazz piano-basse-batterie, était prévu de longue date. Pour la jeune femme qui a fait ses premiers pas dans l'émission "Nouvelle Star" et dans la troupe des "Dix Commandements", la soirée prend une toute autre ampleur après la disparition du géant de la chanson française. La soirée de lundi se transforme logiquement en hommage : un hommage simple, amical, dans un esprit quasi familial, avec l'intervention de proches de Charles Aznavour.

La chanteuse Joana Mendil et le pianiste Erik Berchot interprètent "Parce que" et "Sa jeunesse" (extraits) en répétition pour le concert-hommage à Charles Aznavour du 14 janvier 2019 à Paris, au Théâtre du Gymnase

Erik Berchot, 60 ans, pianiste de formation classique et lauréat de divers prix internationaux, connaissait Charles Aznavour depuis l'âge de 5 ans. En 1981, il l'avait accompagné au Théâtre du Châtelet pour un concert symphonique. Depuis une bonne dizaine d'années, il le suivait en tournée à travers le monde. Il aurait dû accompagner le chanteur en octobre à Erevan au sommet de la Francophonie. Il s'y est rendu malgré tout pour accompagner Serge Lama lors du concert-hommage organisé quelques jours après la mort d'Aznavour. Le 14 janvier, il créera un medley pour piano solo qu'il avait écrit pour les premières parties des concerts du chanteur.

Dan Gharibian chantera sa célèbre chanson "Armenian Waltz"

La présence du chanteur et guitariste Dan Gharibian, cofondateur de Bratsch (groupe aux musiques sans frontières qui a mis fin à sa belle aventure fin 2015) et désormais animateur d'un trio musical qui porte son nom, porte une dimension émotionnelle particulière. C'est l'une de ses chansons, "Armenian Waltz", qui avait été choisie par l'Élysée pour ponctuer l'hommage national rendu à Charles Aznavour le 5 octobre 2018 aux Invalides. Le titre, alors chanté par le militaire Jérémie Delvert, avait marqué bien des esprits. Son interprète d'un jour, devenu instantanément une vedette en Arménie où la cérémonie était retransmise, a été invité quelques jours plus tard à chanter le titre à Erevan lors d'un concert-hommage à Aznavour. Lundi soir, c'est Dan Gharibian lui-même qui interprètera sa splendide chanson au début du concert.

Bratsch : "Armenian Waltz" (Dan Gharibian), extrait de l'album "Écoute ça chérie" (1996)

Parmi les autres invités, figurent l'acteur Jacky Nercessian, ami du chanteur disparu, qui présentera la soirée à son ouverture, ainsi que la jeune chanteuse Gaya qui accompagnera Dan Gharibian le temps d'un duo - forcément - dédié à Aznavour...

Joana Mendil, Gaya et Dan Gharibian en répétition (9 janvier 2019) © Ayk Potukyan Joana Mendil, Gaya et Dan Gharibian en répétition (9 janvier 2019) © Ayk Potukyan

Il y aura aussi des visages familiers pour les téléspectateurs de France Télévisions, tels que le parolier et chroniqueur musical Frédéric Zeitoun qui a écrit plusieurs de ses chansons avec le concours d'Aznavour comme compositeur, et la musicienne Magali Ripoll, pilier de l'émission de Nagui "N'oubliez pas les paroles". Magali Ripoll (accordéon, claviers, chœurs) sera présente au Théâtre du Gymnase aux côtés du guitariste Yannick Deborne : ils étaient tous les deux de fidèles compagnons de route de Charles Aznavour sur scène ces dix dernières années.

Joana Mendil sera accompagnée par son trio composé du pianiste Romain Berrodier, du contrebassiste Hary Gofin et du batteur Fred Perrot.

Concert hommage à Charles Aznavour par Joanna Mendil, avec Erik Berchot, Dan Gharibian...
Lundi 14 janvier 2019, 20H
Théâtre du Gymnase
38 bd de Bonne-Nouvelle, Paris 10e
Infos et réservations : 01 42 46 79 79

Par Annie Yanbékian

@annieyanbekian

Journaliste, responsable de la rubrique Jazz-Musiques du Monde de Culturebox

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle