Cadolle (à gauche), Pub Petit Bateau, Marieyat (à droite)
Cadolle (à gauche), Pub Petit Bateau, Marieyat (à droite) © Petit Bateau (à gauche), Salon International de la Lingerie

La petite culotte en coton d'hier en version haute et sexy-chic pour ses 100 ans

Mis à jour le 11/01/2018 à 14H47, publié le 11/01/2018 à 14H44

Accessoire du quotidien, la culotte fête ses 100 ans. Source de créativité pour les marques, elle revient tout en séduction. Désirable et sophistiquée, la petite culotte en coton d'hier se porte haute et sexy en 2018, selon les tendances qui seront dévoilées au Salon International de la lingerie du 20 au 22 janvier 2018 à Paris.

Pendant des siècles, les femmes ne portaient pas de culotte et étaient nues sous leur multitude de jupons ! Il faudra attendre le début du XIXe siècle pour que la culotte, même si elle est longue et fendue, gagne le statut de sous-vêtement féminin.

Avant l'apparition de la petite culotte, la version longue © Salon International de la Lingerie Avant l'apparition de la petite culotte, la version longue © Salon International de la Lingerie

En Angleterre, le pantalon de lingerie, le père de la culotte est ainsi réservé aux jeunes filles pendant leurs séances de gymnastique pour ne pas dévoiler leur intimité. C’est sous le Second Empire que le port de la culotte devient obligatoire en raison de l’ampleur des crinolines, qui remontent plus que de raison. À la fin du 19e et au début du 20e siècle, la culotte est large, froncée à la taille avec une large ceinture boutonnée, ornée de volants ou de dentelles et toujours fendue. Elle sera de plus en plus courte (suivant les modes pour ne pas dépasser des jupes), puis se fermera enfin !

La naissance de la culotte Petit Bateau

La culotte en coton prend la relève du traditionnel caleçon en laine qui a le tort d’être trop long pour l’époque qui commence. En 1918, alors que la culotte se raccourcit toujours un peu plus, Etienne Valton (fils de Pierre Valton, fondateur de la bonneterie de Troyes Petit Bateau en 1893), d’un génial coup de ciseaux donne vie à une culotte courte pour enfants. Elle est simple en coton blanc et élastiquée à la taille. Savait-il que 100 ans plus tard elle serait portée par toutes les femmes ?

Petit Bateau, une marque drôlement culottée sur Télé Matin

Petit Bateau doit son nom à la comptine "Maman les p’tits bateaux qui vont sur l’eau ont-ils des jambes ?". Cette chanson a traversé le temps et les générations. La révolution est en marche et la petite culotte s’impose à partir des années 20. 

Les 100 ans de la culotte Petit Bateau © Courtesy of Petit Bateau Les 100 ans de la culotte Petit Bateau © Courtesy of Petit Bateau

Après l’invention du Lycra® en 1959, l’industrie de la lingerie fait un grand bond. La culotte devient iconique en 1955 quand Marylin Monroe la dévoile au-dessus d’une bouche de métro dans "Sept ans de réflexion" (une création signée de la marque autrichienne Hanro).

Depuis, les stylistes du monde entier la déclinent sous toutes les formes et sous toutes les couleurs. Aujourd’hui, ce sous-vêtement habille toutes les générations.

Pour les 100 ans de sa culotte, Petit Bateau organise un concours sur le site culotte.petit-bateau.fr jusqu'au 28 janvier où les internautes peuvent dessiner la culotte de leur rêve. 

Créez votre culotte ! | 100 ans de la Culotte

En 2018, la culotte prend de la hauteur mais reste sexy 

Pièce esprit rétro années 50, la culotte version 2018 est terriblement sexy selon les tendances lingerie 2018 dévoilées à la veille du Salon International de la Lingerie qui se tient à Paris du 20 au 22 janvier. Les fesses, boudées par le monde de la mode jusqu’alors, reviennent en force avec l’engouement des pantalons taille haute qui les mettent en valeur. La lingerie suit le mouvement des tendances et la culotte prend de la hauteur.

Lingerie Le Petit Trou, 2018 © Courtesy of Salon International de la Lingerie 2018 Lingerie Le Petit Trou, 2018 © Courtesy of Salon International de la Lingerie 2018

Aujourd'hui, la culotte haute fait un retour en force. Pièce mode, séduisante et confortable, elle sublime les courbes, aplanit le ventre et cache les imperfections.

Ensemble de lingerie Marikavera, 2018 © Salon International de la Lingerie 2018 Ensemble de lingerie Marikavera, 2018 © Salon International de la Lingerie 2018

Longtemps dénigrée, elle s’affiche plus chic, plus glamour : jeux de transparences (Cisô, Le Petit Trou, Journal Intime, Lisca), contrastes des matières (Maison Close, Cosabella, Else), doubles ceintures (Marika Vera), laçages ou liens sensuels (Maison Close, Maison Lejaby, Edge O’Beyond, Flash You&Me, Aubade). Elle se pare d’empiècements de dentelle ou de soie (Cadolle, Lou, Dora Larsen, Jolidon), de détails ajourés (Cisô), de bijoux (Marika Vera) ou de découpes graphiques (Marieyat). Elle s’exprime en velours ou en lurex dans des collections exclusives (Superbe).

Culotte en velours de la marque Superbe, modèle La Douce © Salon International de la Lingerie 2018 Culotte en velours de la marque Superbe, modèle La Douce © Salon International de la Lingerie 2018

 

<span>Par</span> Corinne Jeammet

Par Corinne Jeammet

@CocoJeammet

Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle