Portrait d'Audrey Hepburn & d'Hubert De Givenchy
Portrait d'Audrey Hepburn & d'Hubert De Givenchy © Getty Images

Hubert de Givenchy et sa muse Audrey Hepburn : 40 ans de complicité

Mis à jour le 12/03/2018 à 16H06, publié le 12/03/2018 à 15H54

Hubert de Givenchy, qui vient de disparaître, a marqué la mode par l'élégance de ses créations. 1953 marque le début de 40 ans de complicité avec Audrey Hepburn, actrice à la silhouette gracile et au charme ingénu qui deviendra son amie et son égérie. Elle incarnera le style Givenchy, cette élégance sans ostentation à la fantaisie discrète, à la simplicité confortable, classique mais pas austère.

Hubert de Givenchy a marqué pendant quarante ans le monde de la mode par l'élégance de ses créations, comme la célèbre robe noire portée par l'actrice Audrey Hepburn dans "Breakfast at Tiffany's". Le couturier l'habille à l'écran comme à la ville. Avec elle, "ange aux yeux de biche", "le travail devenait un acte de joie", déclarait-il. "Elle apportait aux vêtements la grâce qu'elle avait en elle".

Diamants sur canapé

Une rencontre partie d'un malentendu

La rencontre entre Hubert de Givenchy et Audrey Hepburn part d’un malentendu. Une amie commune annonce à Hubert de Givenchy que Mademoiselle Hepburn souhaite le rencontrer. La jeune Audrey étant peu connue en France, le couturier imagine que la demande émane de la comédienne Catherine Hepburn, dont il est admirateur. Mais Audrey Hepburn est venue lui demander de réaliser ses costumes pour le futur film "Sabrina" de Billy Wilder.

En pleine préparation de sa nouvelle collection, Hubert de Givenchy refuse sa demande. Mais le charme de la jeune comédienne opère lors d'un diner et elle repartira avec des prototypes de la collection précédente.

C’est le début d’une amitié et d’une collaboration professionnelle qui amèneront au style Audrey Hepburn. Impossible d’oublier les tenues de l’actrice dans les films "Sabrina" en 1954, "Drôle de frimousse" en 1957, "Diamants sur canapé" en 1961, "Charade" en 1963 ou "Comment voler un million de dollars" en 1966.

La star hollywoodienne lui procure une nombreuse clientèle Outre-Atlantique, qui raffole des petites robes à l'élégance simple et confortable du couturier. "Je suis attachée à Givenchy comme les Américaines à leur psychiatre", disait Audrey Hepburn.

<span>Par</span> Corinne Jeammet

Par Corinne Jeammet

@CocoJeammet

Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle