Les Français continuent à lire autant, étude IPSOS CNL 2019
Les Français continuent à lire autant, étude IPSOS CNL 2019 © F.J. Jiménez / Getty

Les Français et la lecture en 2019 : cinq choses à retenir

Mis à jour le 13/03/2019 à 18H05, publié le 13/03/2019 à 11H00

Le livre papier est-il mort ? Les écrans ont-ils eu la peau de la lecture ? L'étude CNL IPSOS, réalisée du 11 au 22 janvier auprès de 1000 personnes de 15 ans et plus et dévoilée ce mercredi 12 mars par le Centre National du Livre (CNL) nous dit bien autre chose. On vous livre un petit résumé.

1
Les Français continuent à lire
Les écrans n'ont pas encore eu la peau des livres, les Français continuent à lire. Une bonne nouvelle qui fait dire à Vincent Monadé, le président du CNL (entre National du Livre) "Nous pouvons rester optimistes, même s'il faut garder mesure "."Même s’ils ont le sentiment de lire de moins en moins et de manquer de temps pour la lecture, les Français sont toujours largement lecteurs. Ils sont même plus nombreux à se déclarer spontanément lecteurs", précise l'étude. A noter que plus on est mis en présence des livres dans l'enfance, plus on a de chances de devenir ce que l'on appelle un "grand lecteur", c'est à dire quelqu'un qui lit plus de 20 livres par an. "Il faut continuer à lutter contre les disparités dans l'accès aux livres", souligne Vincent Monadé.

Les Français déclarent qu'ils liraient encore plus s'ils avaient plus de temps. S'ils disposaient d'une journée de plus dans la semaine à consacrer à leurs loisirs, la lecture est en effet une des trois activités qu'ils choisiraient avec les sorties entre amis ou une sortie culturelle. "C'est tout l'enjeu du livre dans les années à venir", souligne Vincent Monadé "en lançant des grandes campagnes pour mettre en avant la lecture plaisir". 

88 % des Français se déclarent lecteurs, mais ceux qui lisent beaucoup sont toujours les femmes, et 32% et les plus de 65 ans. Plus de neuf Français sur dix (92%) ont lu au moins un livre, quel que soit son genre littéraire, au cours des 12 derniers mois. Les Français lisent en moyenne 17 livres par an et la moitié d'entre eux déclarent tous les jours.
2
Mais leurs lectures ont évolué
Les Français ont en revanche changé leurs habitudes de lecture. Ils lisent moins de romans et plus de mangas-comics, et plus de livres de Science Fiction, du côté des jeunes, et des livres sur le développement personnel, du côté des femmes, des quadras et des cadégories professionnelles les moins privilégiées. Les femmes continuent à avoir des lectures plus diversifiées, alors que les hommes se concentrent sur certains genres, comme la BD ou les livres d'histoire.

Même si tous genres confondus, les Français continuent à lire les livres de la première à la dernière page, une nouvelle tendance se dessine avec une lecture plus fragmentée, notamment dans le genre BD manga, ou la littérature sentimentale. A noter aussi des habitudes de lecture qui ne changent pas beaucoup : on lit de préférence le soir au lit, mais aussi dans les transports et dans les lieux publics, pour les plus jeunes.
3
Le marché de l'occasion progresse, celui d'internet aussi
Les achats de livres d’occasion, mais aussi sur Internet, se renforcent. Les gros consommateurs de livres, et les plus de 65 ans ont tendance à acheter plus souvent des livres d'occasion. "Je n'ai rien contre les livres d'occasion, mais ils ne produisent aucune valeur ni pour les auteurs ni pour les éditeurs, il va donc falloir se pencher sur cette question", s'inquiète le président du CNL. 

Une bonne nouvelle, par contre, le taux d'achat en librairie a lui aussi progressé, malgré un sentiment croissant de "manque de disponibilité des ouvrages en rayon et d’une difficulté à passer commande en magasin". Sentiment qui incite à passer par les achats en ligne, plus "faciles".
4
Les Français restent très attachés à l’objet livre
La mort annoncée du livre papier n'est pas pour demain. L'évolution de la lecture sur livre numérique reste modeste, et "ne cannibalise" donc pas le format papier. Autre atout de l'objet livre : les Français préfèrent lire des livres qui leur appartiennent (72 %) et ils aiment aussi en offrir. Conséquence, une large majorité des Français (69 %) n'empruntent jamais de livres à la bibliothèque. Une durée limitée du prêt, et l'absence d'une bibliothèque près de chez eux sont les deux raisons avancées pour expliquer ce manque d'intérêt pour les emprunts en bibliothèque, qui sont par ailleurs toujours autant fréquentées.
5
Les lecteurs cherchent l'épanouissement
Les Français continuent à penser que le livre est source de plaisir et de découverte. S'est ajouté à ces deux piliers de la lecture la "recherche d'épanouissement personnel", ce qui explique l'engouement croissant pour les livres de ce secteur.
<span>Par</span> Laurence Houot

Par Laurence Houot

@LaurenceHouot

Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle