Salon du Livre et de la Presse jeunesse Montreuil, 2018
Salon du Livre et de la Presse jeunesse Montreuil, 2018 © Laurence Houot - Culturebox

Salon du livre jeunesse de Montreuil : 179.000 visiteurs, un record

Mis à jour le 04/12/2018 à 14H38, publié le 04/12/2018 à 10H49

Le Salon du livre et de la presse jeunesse a fermé ses portes hier, battant son record de fréquentation avec 179.000 visiteurs cette année. Retour sur ces 6 jours de fête autour des livres pour la jeunesse.

Le secteur de la littérature jeunesse a connu cette année un légèr affaissement, dont il ne faut pas s'alarmer, estime Thierry Magnier, éditeur jeunesse depuis trente ans et président du groupe jeunesse au SNE (Syndicat national de l'édition). Commencé sur une note un peu polémique autour de la présence de McDonald's, le 34e Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis (SLPJ) s’est malgré tout achevé sur un bilan que les organisateurs jugent "très positif" avec plus de 179.000 visiteurs.

Familles et scolaires au rendez-vous

A noter cette année, une importante augmentation du public familial, en partie expliqué par l'accès gratuit proposé pendant les trois premiers jours du salon et la gratuité totale pendant toute la durée de l'événement pour les enfant de moins de 18 ans, aux habitants de la Seine-Saint-Denis et aux demandeurs d’emploi et bénéficiaires du RSA. 

Le public scolaire était aussi au rendez-vous cette année, avec 28.000 scolaires inscrits (1.300 groupes au total), qui ont pris part aux nombreux temps de rencontres et médiations littéraires proposés. Le SLPJ, qui oeuvre toute l'année auprès de 90 collèges de Seine-Saint-Denis, a permis à 360 classes de bénéficier d’un accompagnement personnalisé, notamment avec dons de chèques lire. Tous ces enfants et adolescents ont pu rencontrer les auteurs, et découvrir des livres de toutes sortes, comme les élèves de cette classe de 6e, venue de l'Eure, que nous avons suivis au salon. Ils avaient pour mission d'acheter des livres pour leur collège.

Migration, genre, écologie 

Le thème "nos futurs" a été décliné sous toutes sortes de formes artistiques : affichage, musique, lectures, pour explorer et interroger notre avenir à travers les livres. "126 créateurs et 126 créatrices de littérature jeunesse, invités au programme, ont abordé avec sensibilité, sagacité et émotion, des questions de société comme les migrations, l’environnement, les discriminations, le genre, l’intelligence artificielle, les neurosciences", précise le communiqué du SLPJ.

Les enfants ont pu se familiariser également à la question des migrations, de l'exil, autour de multiples événements, autour d'un grand mur d'affichage, sur lequel ont été placardé pendant toute la durée du salon des affiches, des illlustrations, et sur lequel les illustrateurs et auteurs ont dessiné en direct pour les enfants, en même temps qu'ils débattaient sur ces questions

Des Pépites

Cette année, la petite édition a été particulièrement mise à lʼhonneur avec La Pépite d’Or attribuée par le jury de critiques littéraires à Raphaële Frier et Julien Martinière pour "Le Tracas de Blaise" (LʼAtelier du Poisson Soluble). Un livre très réussi graphiquement, qui raconte la métamorphose d'un homme mal dans sa vie, en ours.

Les jurys de jeunes lecteurs ont parallèlement décerné la Pépite Livre illustré à "Duel au soleil" de Manuel Marsol, (LʼAgrume) et la Pépite Roman à "L’Enfant de poussière" de Patrick K.Dewdney et Fanny Etienne-Artur (Au diable vauvert). La Pépite bande dessinée a été octroyée à "Un gentil orc sauvage", de Théo Grosjean (Delcourt). 

Et des pros

Le Salon de Montreuil est aussi un rendez-vous pour les professionnels, un lieu de contact entre les éditeurs et les illustrateurs notamment, avec les "Rendez-vous tremplin". Deux petits jours pendant lesquels les illustrateurs peuvent présenter leur travail aux directeurs artistiques des maisons d'édition.

<span>Par</span> Laurence Houot

Par Laurence Houot

@LaurenceHouot

Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle