Haruki Murakami recevait le Welt-Litaraturpreis à Berlin, en novembre 2014
Haruki Murakami recevait le Welt-Litaraturpreis à Berlin, en novembre 2014 © Kohei Hirotsu/NEWSCOM/SIPA

L'auteur japonais Haruki Murakami à la tête d'une émission de radio

Mis à jour à 17h00, publié le 06/08/2018 à 16H58

L'auteur japonais à succès Haruki Murakami a régalé ses fans dimanche en animant pour la première fois une émission de radio consacrée à la musique. Apparaissant très rarement en public, Murakami a notamment abordé les inspirations musicales de ses ouvrages.

De nombreux amateurs de l'auteur de 69 ans, pressenti pour le prix Nobel de littérature, ont partagé leur enthousiasme sur les réseaux sociaux après avoir écouté l'émission diffusée sur les ondes japonaises. "C'est la première fois que j'entends sa voix. Sa manière de parler et sa voix font jeune, ça me surprend!", écrit un utilisateur de Twitter. "J'apprécie de pouvoir entendre sa voix! L'émotion est si forte que je suis en pleurs!", surenchérit un deuxième.

L'auteur très discret, grand amateur de musique, a présenté des morceaux de musiciens américains et britanniques. Murakami est devenu un phénomène mondial suite à la publication de son roman "La Ballade de l'impossible" en 1987 et a par la suite publié d'autres livres à succès comme "1Q84" et "Kafka sur le rivage".

"Mourir en silence"

En 2007, il a publié un essai autobiographique intitulé "Autoportrait de l'auteur en coureur de fond", où il raconte sa passion pour la course à pied et qu'il utilise plusieurs iPods pour écouter de la musique en courant. La musique l'a aidé à écrire, a souligné l'auteur lors de son émission de radio. "Je n'ai pas appris les méthodes de l'écriture de la prose de quelqu'un d'autre. Je les ai acquises grâce aux rythmes, harmonies et improvisations propres à la musique", a-il précisé.

Malgré tout, lorsque le co-animateur de l'émission lui a demandé quelle musique l'auteur souhaiterait diffuser à ses funérailles, il a déclaré souhaiter "mourir en silence". L'écrivain, qui passe le plus clair de son temps aux Etats-Unis, a conquis des millions de lecteurs fascinés par ses histoires du quotidien teintées de surréalisme et accompagnées de références à la culture populaire, dont la musique, qui ont été traduites dans une quarantaine de langues.

Par Culturebox (avec AFP)

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle