Agnès V. illustration

Agnès. V.: petite tasse pour grande dame

Publié le 11/02/2019 à 12H00

"De New-York à Paris, en passant par bien d’autres lieux. J'ai découvert des gens, et des objets magiques qui, dans de minuscules éraflures, conservent les marques du temps. J'ai réalisé les portraits de ceux qui protègent ces empreintes de la disparition. Avec l'image de cette trace, j'ai préservé la mémoire de l’oubli." H. B.

© Hervé Bacquer © Hervé Bacquer

De mes deux années d'adolescence passées en Allemagne, il me reste de nombreux objets-cultes. Mais cette tasse, d'à peine cinq centimètres, revêt une connotation toute particulière.
Elle m'a été léguée par la mère d'une camarade de classe de l'époque, en février 2018, pendant le carnaval de Rottweil, la Fasnet, sa période préférée.
Elle en était une connaisseuse avertie, qui ne tarissait pas d'anecdotes à ce sujet.
Ce jour-là, Hilledegard a décidé d'offrir une tasse à chacune des amis de ses filles. Elle était très fatiguée, rongée par différents cancers qui la condamnaient.
Mais elle avait fait le choix de rester chez elle...
Madame Linder s'est éteinte en juillet dernier. Elle a gardé la tête haute, jusqu'au bout, bienfaisante jusque dans la préparation de son enterrement, afin de réconforter ceux qui restent.
Aussi, je suis fière de posséder une petite tasse de cette grande Dame.

Agnès V. - Paris 75005 – février 2019

© Hervé Bacquer © Hervé Bacquer

Agnès V. autographe

 

© "Le Laboratoire de Lumière" - 2018

 Mémoire d'objets, la collection

► La collection "Photo parlée"

 

 nous écrire: desmotsdeminuit@francetv.fr

► La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.

 

► @desmotsdeminuit

Par Hervé Bacquer

@desmotsdeminuit

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle