Le festival Suresnes cités Danse fait valser les styles autour du hip-hop. Jusqu'au 3 mars à Suresnes dans les Hauts-de-Seine
Le festival Suresnes cités Danse fait valser les styles autour du hip-hop. Jusqu'au 3 mars à Suresnes dans les Hauts-de-Seine © Dan Aucante

Le Festival "Suresnes cités danse" met le hip-hop en fusion

Mis à jour le 15/01/2019 à 18H57, publié le 14/01/2019 à 18H08

La vingt-septième édition du festival Suresnes cités danse vient de débuter et se poursuit jusqu'au 3 mars 2019. Au programme : seize spectacles qui mélangent hip-hop, danse contemporaine, danses populaires, claquettes... une fusion de styles pour des ballets à l'énergie folle. L'ouverture était signée Josette Baïz.

"La Finale" en ouverture

Ce festival, rendez-vous incontournable du hip-hop en France, s'est ouvert avec le spectacle "La finale" de la chorégraphe Josette Baïz. Une finale en guise d'inauguration, un joli paradoxe pour un spectacle qui mélange les genres dans une ambiance jubilatoire.

Sur scène huit danseuses et danseurs en compétition, comme lors d'une audition, défendent leur propre style, du break au popping, en passant par les claquettes la danse contemporaine, la danse africaine et le smurf. 

Reportage : J. Serra / M. Tafnil / G. Bezou / S. Fouquet / D. Cohen / P. Ngankam

https://videos.francetv.fr/video/NI_1345949@Culture

Cette "Finale" est un métissage de styles dans lequel les techniques sont maîtrisées à la perfection. Avec ce spectacle, la chorégraphe, Josette Baïz enjambe les frontières, fusionne les styles. Chaque danseur, virtuose dans son domaine, est capable de se frotter à la technique de l'autre.  

Moi ce qui me paraît important en danse, ce sont des gens ouverts, curieux et qui cherchent à aller dans des zones qui ne sont pas des zones de confort pour eux

Josette Baïz
Chorégraphe "La Finale"

Spectacle "La Finale" © Dan Aucante Spectacle "La Finale" © Dan Aucante


Le hip-hop rencontre les traditions créoles

De la fusion et du métissage... il y en a aussi dans "Cercle égal Demi-cercle au Carré", l'un des autres spectacles présentés dans le cadre de "Suresnes cités danse".

Dix danseurs et cinq musiciens revisitent le Quadrille une danse importée aux Antilles par les colons, dans le courant du XVIIIe siècle et qui fut à l'origine des danse créole. Comme à son habitude, la chorégraphe d'origine guadeloupéenne, Chantal Loïal mélange les danses avec talent. Le hip-hop est évidemment au rendez-vous, mais il côtoie la biguine ou encore le reggae au son de musiques électro et traditionnelles. 

Spectacle "Cercle égal demi Cercle au Carré" © Dan Aucante Spectacle "Cercle égal demi Cercle au Carré" © Dan Aucante

Un festival énergique et métissé

Ces deux spectacles, qui ne sont qu'un petit apperçu de la programmation, prouvent que le festival reste fidèle à réputation de découvreur. Cette 27e édition montre aussi que le hip-hop est en constante évolution. 

Spectale "Les Muses" présenté au festival Suresnes cités danse les 22 et 23 janvier 2019 © Dan Aucante Spectale "Les Muses" présenté au festival Suresnes cités danse les 22 et 23 janvier 2019 © Dan Aucante


Retrouvez ici le programme de Suresnes cités danse

Par Marion Gadea

@Culturebox

Infos pratiques

Festival "Suresnes cités danse" Théâtre de Suresnes Jean Vilar 16, place Stalingrad 92150 Suresnes Jusqu'au 3 mars Le site de Suresnes cités danse

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle