Julien Ferranti dans "Nouvelle pièces courtes" de Decouflé
Julien Ferranti dans "Nouvelle pièces courtes" de Decouflé © Capture d'écran/Culturebox

"Nouvelles pièces courtes" de Philippe Decouflé : une drôle de pochette surprise

Mis à jour le 05/01/2018 à 10H10, publié le 05/01/2018 à 9H47

Le danseur-chorégraphe Philippe Decouflé est de retour à Chaillot dont il est aujourd’hui artiste associé. Avec ses cinq "Nouvelles pièces courtes", on le retrouve à son meilleur. Inventif et facétieux.

De Broadway au Cirque du Soleil en passant par les fameux JO d’Albertville, Decouflé n’a jamais voulu choisir. Il mêle avec légèreté danse, mime, cirque, comédie musicale et BD.
 
Dans les deux premières saynètes, il rassemble trois danseurs-acrobates-musiciens dont les corps élastiques s’accompagnent d’un piano qui virevolte lui aussi. C’est doux et tendre et il faut tous les citer : Raphael Cruz, Aurélien Oudot, et Violette Wanty.  

https://videos.francetv.fr/video/NI_1153171@Culture


Suivra une vision personnelle et malicieuse de l’évolution humaine avec danseurs et vidéo. Une démultiplication très poétique. Autre joli moment, intitulé "Le trou", dans lequel le formidable et corpulent Julien Ferranti appréhende un corps polymorphe et des jambes de ballerines. Et l’on est touché par la manière dont l’artiste utilise ses rondeurs et la force qui s’en dégage avec beaucoup de grâce.
 
Un peu moins convaincant, des variations dansées sur une musique de Vivaldi avec des danseurs arborant des costumes de bouffons vénitiens d’assez mauvais goût, inspirés sans doute du Cirque du Soleil. Ou encore cette danseuse aérienne, un sentiment de déjà-vu.  

© Laurent Philippe © Laurent Philippe


Le spectacle se termine sur un très joyeux "Voyage au Japon" au cours duquel Decouflé s’amuse avec des yeux d’enfants des mangas (hilarantes imitations), des touristes, d’un tas de clichés sur un pays qui le porte aux nues. Une sorte de chronique d’une tournée, traitée comme une comédie musicale, genre qui manifestement titille l’artiste.  

© Laurent Philippe © Laurent Philippe


Un spectacle comme une pochette surprise remplie de friandises, à déguster sourire aux lèvres, sans se prendre la tête. Certes, un peu comme pour Momix au théâtre des Champs-Elysées on a l’impression de séquences qui n’ont pas grand rapport entre elles, mais la bonne idée de Decouflé est de confier le fil rouge à la délicieuse Violette Wanty qui est à la fois danseuse, mime, musicienne et Madame Loyal.
  

Par Sophie Jouve

@sophiejouve1

Rédactrice en chef adjointe de Culturebox, responsable de la rubrique Théâtre-Danse

Infos pratiques

Nouvelles pièces courtes d Philippe decouflé Théâtre de Chaillot 1 Place du Trocadéro, 75016 Paris 29 décembre 2017 au 12 janvier 2018 20h durée 1h30 Site du théâtre de Chaillot

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle