Pierre Rabhi
Pierre Rabhi © YP-BO/NEWSCOM/SIPA

Rencontre avec Pierre Rabhi, paysan, écrivain, philosophe

Mis à jour le 07/10/2017 à 11H36, publié le 07/10/2017 à 11H35

A 79 ans, Pierre Rabhi est enfin entendu. Depuis les années 60, cet ancien ouvrier spécialisé pratique et défend les méthodes d'agriculture naturelle. Voilà plus de 50 ans, il a banni les pesticides et prouvé qu'on peut produire sans abîmer la nature. Une démarche qui l'a conduit à écrire des livres ayant eux-mêmes rencontré un large public. Rabhi, point de rencontre entre agriculture et culture.

Pierre Rabhi est unique en son genre. A 79 ans, il récolte enfin depuis quelques années le fruit de décennies d'efforts commencés dans la plus grande solitude. Et récolter est le verbe juste. Né musulman en Algérie, élevé par une famille française catholique il se convertit avant d'abandonner toute religion. Pierre Rabhi n'a plus de religion mais il consacre son temps à défendre la nature.

Reportage : E. Chartoire / P. Brugere / J. Haley / H. Desaunay /  A. Beruel / M. Houel / O. Sengul

https://videos.francetv.fr/video/NI_1093737@Culture

Désormais, installé en Ardèche, il consacrera sa vie à mettre en valeur un petit coin de terre au départ plutôt aride et à en faire un petit domaine très fertile. Et fertile dans tous les sens que l'on peut donner à ce mot. Certes sa terre donne des fuits et des légumes à profusion mais elle a contribué à faire germer les graines de sa philosophie dans nombre d'esprits. Pierre Rabhi n'est plus aujourd'hui considéré comme un doux illuminé qui se bat contre les moulins de l'agrochimie.

Ce n'est pas seulement un lieu d'apprentissage, c'est aussi une philosophie. Nous pensons qu'il faut que les citoyens se réapproprient leur capacité de survie. Donc on n'est pas dans un enjeu seulement agronomique, on est dans un enjeu profondément politique.

Pierre Rabhi


Ni gourou ni maître-penseur, Pierre Rabhi reste cependant très influencé par le courant de pensée de l'anthroposophie et Rudolf Steiner. Pour la diffusion de ses pratiques et de la philosophie qui les soutend, Rabhi a créé "les Colibiris", une association qui compte de nombreux sympathisans s'inspirant de sa démarche écologique. Depuis que sa démarche a été reconnue, Pierre Rabhi a participé à des programmes dans le monde entier et principalement dans les pays d'Afrique, permettant à de nombreuses zones en déshérance agricole de retrouver une production vivrière.
 

Comment peut-on empoisonner ce à quoi nous devons la vie.

Pierre Rabhi


La parole de Pierre Rabhi a longtemps résonné dans le vide. Aujourd'hui elle est écoutée et entendue. Même par les ministres puisque Nicolas Hulot en charge de la transition énergétique lui prête une oreille attentive. Pierre Rabhi a pourtant ses zones d'ombre. Il lui est ainsi souvent reproché de ne pas s'être publiquement démarqué de l'engagement de deux de ses enfants avec l'extrême-droite conspirationniste et notamment la mouvance animée par l'activiste Alain Soral.
 

La couverture du dernier livre de Pierre Rabhi (2016) © Le Passeur La couverture du dernier livre de Pierre Rabhi (2016) © Le Passeur

 

Par Jean-Francois Lixon

@Culturebox

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle