"Les roulottes, campement de bohémiens aux environs d'Arles" de Van Gogh/détail
"Les roulottes, campement de bohémiens aux environs d'Arles" de Van Gogh/détail © Musee d'Orsay ©Luisa ricciarini/leemage

Oeuvres itinérantes : Françoise Nyssen dévoile son "catalogue des désirs"

Mis à jour le 11/06/2018 à 18H16, publié le 11/06/2018 à 18H03

Pas de "Joconde" mais "Les Roulottes" de Van Gogh ou "Le Groom" de Soutine : 477 oeuvres pourront quitter les grands musées nationaux pour être exposées en région, un "catalogue des désirs" dévoilé lundi par la ministre de la Culture, Françoise Nyssen.

Les oeuvres de ce catalogue "ont vocation à être exposées auprès des Français qui sont les plus éloignés, et en priorité hors des grandes métropoles, dans des villes moyennes, des quartiers prioritaires, des centre-bourgs, des zones rurales", a déclaré la ministre de la Culture Françoise Nyssen lors d'une conférence de presse.

Ouvrir le patrimoine aux villes moyennes et petites

Des villes comme Saint-Lô, Saint-Claude, Savigny-sur-Véron, Sens, Roanne, Moulins, Digne-les-Bains... pourront ainsi recevoir des joyaux du patrimoine.
 
A partir de septembre, "Le Groom" de Chaïm Soutine du Centre Pompidou, le "Marat assassiné" du Château de Versailles, ou encore le maillot de Platini du Mucem à Marseille, pourront être exposés dans "des musées nationaux, Maisons des Illustres ou encore des bibliothèques situés dans des territoires plus isolés", a expliqué le conservateur en chef Sylvain Amic, missionné, avec la conservatrice du patrimoine Olivia Voisin, pour ce projet de circulation des oeuvres.

500 oeuvres

Avec les responsables de 29 collections nationales, ils ont sélectionné 477 oeuvres "emblématiques, historiques ou dites affectives" disponibles en prêt. 

Le Louvre va prêter plus d'une trentaine d'oeuvres dont "La Femme à l'éventail" de Goya, le "Portrait de Fançois Ier" de Titien, "Saint Thomas à la pique" de Georges de La Tour...

Le Musée d'Orsay va proposer "Les roulottes, campement de bohémiens" de Van Gogh, un Manet et une statue de Degas.

Une liste moins prestigieuse que les noms annoncés à l'origine par la ministre. Mais beaucoup d'élus se sont déjà déclarés intéressés.
 

Par Culturebox (avec AFP)

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle