La Fête des lumières à Lyon, ici en 2017
La Fête des lumières à Lyon, ici en 2017 © JACQUES Pierre / hemis.fr / hemis.fr / Hemis

Lyon inaugure sa Fête des lumières malgré des "circonstances particulières"

Mis à jour le 06/12/2018 à 16H21, publié le 05/12/2018 à 18H12

En dépit des "circonstances particulières" entourant la Fête des lumières, qui se tient à partir de jeudi et jusqu'à dimanche à Lyon, le dispositif de sécurité sera globalement identique à celui habituellement déployé, ont indiqué mercredi mairie et préfecture.

Gilets jaunes, marche pour le climat...

"Cette édition de la Fête des lumières prendra place dans des circonstances particulières", a souligné devant la presse le maire de Lyon Gérard Collomb, faisant de la sécurité de l'évènement sa "priorité".

Dans un tweet, le maire LR de Saint-Etienne Gaël Perdriau a proposé jeudi à son homologue lyonnais d'"annuler" la Fête des Lumières en raison des divers mouvements sociaux qui sollicitent les forces de l'ordre. Gérard Collomb ne lui avait pas répondu jeudi vers 16h.
Le préfet du Rhône Pascal Mailhos a évoqué de son côté une édition "singulière" marquée par "un risque terroriste, des manifestations des gilets jaunes et une marche pour le climat" prévue samedi.

Dispositif de sécurité évolutif

"Le dispositif sera à la fois complet, adaptable et évolutif, intégrant forces de l'ordre, services de secours et d'urgence et militaires de l'opération Sentinelle", a-t-il précisé. L'armée de l'air déploiera aussi un drone d'observation pour surveiller la zone pendant toute la durée de l'événement.

Comme c'est le cas depuis deux ans, le périmètre de la Fête sera hermétique aux véhicules et comprendra 38 points d'entrée avec contrôles et palpations pour tous les visiteurs. Le préfet a également activé le plan Orsec afin de coordonner l'ensemble des effectifs de secours. "Le dispositif reste globalement le même" que l'année dernière, a précisé de son côté l'adjoint à la sécurité de M. Collomb Jean-Yves Sécheresse. 

80 artistes de 12 pays

L'évènement, qui attire chaque année des centaines de milliers de visiteurs dans la capitale des Gaules, présentera quatre soirs de suite les oeuvres de 80 artistes venus de 12 pays dont les scénographies éclaireront le centre, entre Rhône et Saône, mais aussi le Vieux  Lyon, les pentes de la Croix Rousse ou encore le théâtre gallo-romain de Fourvière.

Elargissement du périmètre au Parc de la Tête d'Or et au jardin du Musée des beaux arts

Et cette année la fête verra son périmètre élargi au grand Parc de la Tête d'Or, au nord-est du centre-ville, et aux jardins du Musée des beaux arts, d'ordinaire absents du programme. Le public pourra admirer toutes ces scénographies de nuit, jeudi et dimanche de 19h00 à 23h00, et vendredi et samedi de 20h00 à minuit.
 

Par Culturebox (avec AFP)

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle