Le port d'Honfleur et ses maisons typiques en ardoise a inspiré de nombreux artistes
Le port d'Honfleur et ses maisons typiques en ardoise a inspiré de nombreux artistes © France 3 / Culturebox

Turner, Corot, Satie et Boudin... ces artistes inspirés par Honfleur

Publié le 10/08/2018 à 11H06

La petite ville d'Honfleur en Normandie a souvent été un sujet d'inspiration pour les artistes. De Boudin à Corot, de Turner à Satie en passant par Jongkind ou Baudelaire, les ruelles pittoresques et le port aux façades d'ardoises ont maintes fois été représentés par les artistes.

Il y a à Honfleur (Calvados) une impression du temps qui suspend son vol. Entouré de maisons à la facture typiquement normandes, le vieux bassin (port) accueille les chaluts des pêcheurs du coin et semble avoir gardé une âme d'antan Celle-là même qui séduisit les artistes de du XVIII et XIXe siècle. Impressionnistes, compositeurs ou poètes, tous ont succombé au charme paisible de la petite bourgade. Philippe Grenier qui est guide touristique à Honfleur nous raconte toutes ces coups de foudre. 

Reportage : France 3 Normandie - S. Gérain / S. L'Hôte / S. Brouzes / X. Robert

https://videos.francetv.fr/video/NI_1275519@Culture


Des sujets pittoresques pour les peintres

Turner et les peintres de sa génération sont les premiers touristes. Ils arrivent par la Seine et posent leur chevalet et leur carnet de croquis directement sur le port. Immédiatement séduits par l'authenticité du lieu, leurs peintures évoquent le calme de la région. "N'oublions pas que la Normandie a été complètement épargnée par les guerres napoléoniennes, donc il y fait bon vivre, les gens sont sympathiques, le folklore est naturel et ils ont des sujets pittoresques", explique Philippe Grenier. 

Le port d'Honfleur sous le pinceau du peintre anglais, Turner © France 3 / Culturebox / Capture d'écran Le port d'Honfleur sous le pinceau du peintre anglais, Turner © France 3 / Culturebox / Capture d'écran

Un paysage inspirant

Sur les hauteurs d'Honfleur, la ferme Saint Siméon devient au milieu du XIXe siècle le lieu de rencontre de trois artistes. Johan Barthold Jongkind, un peintre paysagiste hollandais considéré comme l'un des précurseurs de l'impressionnisme, Eugène Boudin et Emile Corot. "Eugène Boudin devient connu grâce à deux coups de pouce, Baudelaire qui écrit un article dithyrambique sur son travail et Corot qui le qualifie de 'rois des ciels'", raconte encore le spécialiste. Le musée Eugène Boudin propose une relecture de l'oeuvre des peintres qui ont marqué de leur empreinte l'estuaire de la Seine. 

Photographie d'Eugène Boudin en train de peindre © France 3 / culturebox / capture d'écran Photographie d'Eugène Boudin en train de peindre © France 3 / culturebox / capture d'écran

La musique de Satie et l'humeur d'Alphonse Allais

On trouve bien d'autres célèbres figures coutumières d'Honfleur. Parmi elles, Gustave Courbet, Claude Monet mais aussi l'écrivain Alphonse Allais qui est né dans la même rue qu'Erik Satie. Les deux amis fréquentent les même lieux à Montmartre et notamment le cabaret Le Chat Noir. Alphonse Allais, écrivain et journaliste crée d'ailleurs la revue du même nom.  A Honfleur, la musique d'Erik Satie semble encore bercer les rues de petite ville. Le musicien y a vu  le jour en 1866 dans une maison typique aujourd'hui transformée en musée.  

La maison Erik Satie à Honfleur © PHOTOPQR/LE TELEGRAMME La maison Erik Satie à Honfleur © PHOTOPQR/LE TELEGRAMME

De nombreuses autres figures célèbres étaient sous le charme : Gustave Courbet, Claude Monet et bien sûr Charles Baudelaire qui venait rendre visite à sa mère. Le passage de tous ces grands noms de la peinture a laissé des traces. Surnommée la "cité des peintres", Honfleur compte aujourd'hui plus de 80 galeries d'art. 

Par Odile Morain

@Culturebox

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle