Vincent Lindon sur le plateau de F2 pour "L'Apparition"
Vincent Lindon sur le plateau de F2 pour "L'Apparition" © France 2 / Culturebox

Vincent Lindon dans "L'Apparition" : "J'ai du respect pour les gens qui croient"

Publié le 12/02/2018 à 16H20

Dans "L’Apparition", le nouveau film de Xavier Giannoli, l'acteur Vincent Lindon incarne un reporter qui enquête sur une possible apparition de la Vierge. Une "enquête canonique" qui l'a stupéfait et pour laquelle il s'est beaucoup documenté. Engagé, passionné, perfectionniste Vincent Lindon est l'invité du magazine "20h30, le dimanche" sur France 2.

À l'occasion de la sortie mercredi 14 février 2018 du nouveau film de Xavier Giannoli "L'Apparition", l'acteur se confie à Laurent Delahousse dans le magazine "20h30, le dimanche". Il évoque son père, sa carrière, la politique, son être profond, ses doutes et la religion. La religion c'est le thème central du film dans lequel il campe un journaliste de Ouest-France qui se trouve engagé par le Vatican pour enquêter sur une jeune fille qui affirme avoir vu la Vierge.

"J'ai beaucoup de respect pour les gens qui croient"

Le film "L'Apparition" pose la question de la croyance, de la foi, de la religion et de ce que l'homme en fait. Dans la peau du journaliste missionné sur l'affaire, Vincent Lindon questionne la vérité et le doute. Le comédien a été autant fasciné que son personnage par le mystère de la foi. "Je ne sais si je suis croyant ou pas, mais j'ai beaucoup de respect pour les gens qui croient. La croyance passe par beaucoup de choses, je suis superstitieux, j'ai des TOC, j'ai des TIC, confie-t-il avant de déclarer, ça m'intéresse mais c'est des choses qui me font peur, comme la mort".

Vincent Lindon dans "L'Apparition" © Shanna Besson Vincent Lindon dans "L'Apparition" © Shanna Besson

Un regard acéré sur la médiocrité 

Dans la vie comme dans ses rôles Vincent Lindon s'accroche au dernier petit espoir qui fait surface. Il s'indigne avec panache, prends sous sa protection les déshérités et parle avec son coeur. "Vincent c'est un idéaliste qui a une très haute idée de l'homme et du monde et que la médiocrité rend triste. Vincent est un être mélancolique. Avec ses rôles il incarne des hommes d'éthique", dit de lui son ami Stéphane Brizé, le réalisateur de "La Loi du Marché". Rôle qui lui a valu le prix d'interprétation masculine. au Festival de Cannes.

Vincent Lindon à Cannes pour "La Loi du Marché" © IPA PRESS ITALY/SIPA Vincent Lindon à Cannes pour "La Loi du Marché" © IPA PRESS ITALY/SIPA

"Je me sens très proche des gens qui souffrent"

Quand on lui demande ce qui le motive à choisir ce type de rôles, le comédien se souvient de son père. "Quand j'avais 8 ans, il a refusé de serrer la main de quelqu'un en lui disant 'Merci, mais je ne t'aime pas et je n'y tiens pas', et j'ai senti sa main qui serrait la mienne extrêmement fort, ça m'a bouleversé". Dès lors, il adopte la même posture : droit dans ses bottes. "Je me sens très proche des gens qui souffrent", confie-t-il. 

Vincent Lindon dans "Welcome" avec Firat Ayverdi © Guy Ferrandis Vincent Lindon dans "Welcome" avec Firat Ayverdi © Guy Ferrandis

Lindon citoyen, Lindon politique

L'engagement de Vincent Lindon se trouve aussi dans ses positions politiques. Homme de gauche discutant avec la droite, il se souvient "avoir toujours été passionné par la Ve République". De Chirac qu'il encense comme son grand-père, à Macron qui joue dans la cour des grands, aujourd'hui Lindon a mis de côté l'engagement politique. Il conserve comme ligne de conduite, l'engagement citoyen et le respect des autres.  

© France 2 / Culturebox / Capture d'écran © France 2 / Culturebox / Capture d'écran

La rage, la colère, la fureur, l'amour et le cinéma

Profondément engagé dans les affaires de société et d'humanité, Vincent Lindon consigne ses idées, ses colères, et ses déclarations d'amour dans des petits carnets. "Je note toutes les choses de ma vie, de minute en minute". Car la vie de Vincent Lindon est un bouillonnement perpétuel. "J'attends que la vie recommence, mais c'est la seule chose où je ne vais pas pouvoir ruser, donc j'attends de vivre le plus de choses formidables avec les gens que j'aime et de faire des beaux films et d'être mieux que ce j'ai été, je ne suis pas fan du Vincent d'avant", concède-t-il. . 

"Alain Delon : la plus belle chose sur terre"

Vincent Lindon profite de son passage à France 2 pour faire une déclaration d'amitié, à Alain Delon. "De tout ce qui est sur Terre, que ce soit le ciel, la lune, le soleil, la mer, je n'ai rien vu de plus beau qu'Alain Delon jeune", explique-t-il à Laurent Delahousse. Il se dit aussi  touché par la solitude de son ami. "Je ne partage pas son opinion, mais je l'entends". Alain Delon avait récemment dit son dégoût pour notre époque. "La vie ne m’apporte plus grand-chose. J’ai tout connu, tout vu. Mais surtout, je hais cette époque, je la vomis", avait déclaré l'homme de 82 ans dans une interview à "Paris Match".


Par Odile Morain

@Culturebox

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle