Julia Föry et Peter Mullandans "Pearl" de Elsa Amiel
Julia Föry et Peter Mullandans "Pearl" de Elsa Amiel © Haut et Court

"Pearl" : le monde du body-building féminin dans un film musclé

Mis à jour le 30/01/2019 à 13H40, publié le 29/01/2019 à 17H29

Premier long métrage de Elsa Amiel, assistante-réalisatrice sur "Saint Laurent" et "L'Apollonide" de Bertrand Bonello notamment. "Pearl" explore le monde du body-building féminin, au soir d’une compétition où une concurrente voit le retour de son fils de 4 ans qu’elle n’a jamais vu. Original par son sujet, le film tient ses promesses, malgré des longueurs.

la note culturebox

3
3/5


Hors piste

Julia Föry, qui interprète Léa "Pearl", est une bodybuildeuse réputée qui œuvre par ailleurs dans la mode. Le soir d’une compétition de beauté, Pearl, la championne, en finale, reçoit la visite de son ex qu’elle n’a pas vu depuis 4 ans. Il lui confie leur fils. Deux mondes sont obligés de se rencontrer, de se confronter. De s’aimer ?

"Pearl" : la bande annonce

Elsa Amiel sort des sentiers battus du cinéma français avec un sujet autre que nos comédies dramatiques ou non, histoires de familles et autres romances alambiquées. Elle rejoint des cinéastes tels que Julia Ducournau ("Grave") ou Gaspar Noé ("Irréversible", "Climax"), par ses choix et sa cinématographie. Elle s’octroie toutefois plus de romanesque que ses pairs en filmant un mélodrame.

Fascination

Attachée à une image composée au cordeau, assistante-réalisatrice d’origine oblige, Elsa Amiel fait du cadre du film, son véritable sujet. Mieux que dans un documentaire, elle explore les coulisses, les rapports entre sportif(ve)s, coachs et compétitrices, par la fiction avec élégance. Elle joue du suspense par le concours et la contrainte de cet enfant inopportun qui lui tombe dessus. Monde de strass, d’argent, de rivalité, avec sa morale, la cinéaste transmet toute la fascination contenue dans cet univers sportif et plastique.

 Julia Föry dans "pearl" de  Elsa Amiel © Haut et Court  Julia Föry dans "pearl" de  Elsa Amiel © Haut et Court

Elle tire toutefois un peu trop sur la corde, malgré la seule heure-vingt de son film, qui aurait pu être élaguée pour un moyen-métrage plus dynamique. Problème de narration. Demeure la présence de Julia Föry, identifiée à son rôle, celle de Peter Mulan ("My Name is Joe") en coach hargneux implacable, et l’exploration sous ses meilleurs atours d’une niche peu visitée. Inattendu et beau.

"Pearl" : l'affiche © Haut et court "Pearl" : l'affiche © Haut et court

LA FICHE

Drame de Elsa Amiel 
Pays : France / Suisse
Avec : Julia Föry, Peter Mullan, Vidal Arzoni
Durée : 1h20
Sortie : 30 janvier 2019

Synopsis :Léa Pearl s’apprête à concourir pour le prestigieux titre de Miss Heaven. Son entraîneur, Al, espère, grâce à elle, revenir sur le devant de la scène et rien ne pourra les détourner de cet objectif… Mais à quelques heures de la finale, Ben, l’ex-mari Léa débarque avec Joseph, leur enfant, qu’elle n’a pas vu depuis 4 ans. et lui confie

Par Jacky Bornet

@Culturebox

Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle