Détail de « Paysage du Jura » de Gustave Courbet 1862-1872. propriété du canton du Jura
Détail de « Paysage du Jura » de Gustave Courbet 1862-1872. propriété du canton du Jura

Mystères autour de "Paysage du Jura" un tableau inédit de Gustave Courbet

Mis à jour à 10h30, publié le 12/01/2018 à 10H00

Dévoilé en août dernier, le tableau inédit du peintre français Gustave Courbet légué à la République et Canton du Jura, est désormais exposé au Musée jurassien d’art et d’histoire de Delémont (Suisse). Intitulée "Paysage du Jura", l'œuvre renferme de nombreux mystères que les historiens et spécialistes du peintre tentent de comprendre.

La découverte avait ému les historiens d'art et amateurs de peinture, le tableau inédit de Gustave Courbet de 1872 est désormais visible par le public au Musée jurassien d’art et d’histoire de Delémont (Suisse).

Léguée par Hugo Berthold Saemann (1922-2015), l'oeuvre figure un petit pont de pierre enjambant un cours d’eau coulant entre les pans rocheux d’une gorge verdoyante. Aujourd'hui encore, "Paysage du Jura" interroge les experts tant par son histoire que par le lieu qu'il représente. 
 
Reportage : L. Thiery / J. Saintain / M. Bensmaïl

https://videos.francetv.fr/video/NI_1160511@Culture

Mais où se trouve ce petit pont de pierre ?

Après expertise, il semblerait que ce Courbet ait été réalisé peu de temps avant son exil en Suisse. "C'est une époque charnière parce qu'il est très embêté pour son engagement politique dans la Commune. Il vient de sortir de prison, il peint le pays de son enfance en sachant qu'il va devoir fuir, il fait alors une série de paysages, des choses très intimistes", rapporte Niklaus Manuel Güdel, Historien et directeur des archives Jura Bruschweiler. 

© France 3 / Culturebox / Capture d'écran © France 3 / Culturebox / Capture d'écran

Mais le mystère du lieu exact peint sur cette toile, subsiste. Une des pistes conduit les spécialistes en Suisse, à une quinzaine de kilomètres de Delémont. Dans les Gorges de Pichoux, au bord de la Sorne. Cependant, l'incertitude demeure quant au sens du cours d'eau qui diffère entre la réalité et le tableau. "Le Paysage du Jura", n'a pas encore livré tous ses secrets.

© France 3 / Culturebox © France 3 / Culturebox

Un tableau bien gardé

Cette huile sur toile de 1872 a été léguée à la République et Canton du Jura par Hugo Berthold Saemann, originaire de Delémont et décédé à Zurich en 2015. Jusqu’à son dévoilement par le canton du Jura, elle était inconnue des catalogues de l’œuvre de Courbet. Quand et comment cette œuvre est-elle arrivée dans sa famille, installée un temps en Allemagne ? A-t-elle été spoliée pendant la seconde guerre mondiale ?

Les experts ne croient pas à cette hypothèse. Selon ses recherches et les témoignages de la famille Saemann, il y a deux pistes possibles : le tableau a été reçu par Hermann Saemann en Allemagne en 1939 comme cadeau de départ de la société Haniel & Lueg ou bien il a été acquis par Hugo Saemann en Suisse avant la Seconde Guerre Mondiale (Hugo est le père d’Hermann).

© canton du Jura © canton du Jura


Gustave Courbet finit ses jours en Suisse, après avoir fui la France où il restait redevable d’une amende considérable dans l’affaire de la Colonne de la place Vendôme déboulonnée. Accusé d'avoir fait renverser la colonne Vendôme, il est condamné à la faire relever à ses propres frais. Il décède à La Tour-de-Peilz le 31 décembre 1877. 

Par Odile Morain

@Culturebox

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle