Rétrospective de l'oeuvre d'Alberto Breccia à la médiathèque de Toulouse. L'artiste peu connu en France, est l'un des père fondateurs de la bande-dessiné argentine contemporaine
Rétrospective de l'oeuvre d'Alberto Breccia à la médiathèque de Toulouse. L'artiste peu connu en France, est l'un des père fondateurs de la bande-dessiné argentine contemporaine

Rétrospective à Toulouse d'Alberto Breccia, maître de la BD argentine

Mis à jour le 11/01/2019 à 10H04, publié le 11/01/2019 à 9H56

La médiathèque José Cabanis de Toulouse présente jusqu'au 20 janvier 2019 une exposition consacrée à Alberto Breccia. Le dessinateur argentin a illustré les plus grands auteurs fantastiques. Cette rétrospective est l'occasion de découvrir les œuvres d'un artiste considéré comme le père fondateur de la bande dessinée argentine contemporaine.

L'exposition, organisée à l'occasion du centenaire de la naissance du dessinateur, s'intitule "Petites et grandes histoires argentines, Alberto Breccia, maître de la bande dessinée". Cette rétrospective retrace le parcours de cet artiste hors-normes au travers de planches originales, de documents inédits, d'enregistrements ou encore de photos. Les oeuvres de Breccia sont diverses tout comme les tecnhiques utilisées : encre de Chine, collages, acryliques et pastels.

Reportage : Y. D'Amontloir / V. Beaulieu / J. Touleron

https://videos.francetv.fr/video/NI_1344125@Culture

Qui est Alberto Breccia ? Retour sur son histoire

Dessinateur autodidacte, il débute sa carrière dans l’illustration jeunesse, la publicité et l’adaptation de romans populaires. Alberto Breccia est aussi attaché à l'enseignement. Après avoir créé sa propre école de dessin, il devient enseignant à l’Escuela Panamericana de Arte, aux côtés notamment d'Hugo Pratt. L’établissement formera au fil des années la nouvelle génération des dessinateurs argentins comme José Muñoz, Walter Fahrer, Ruben Sosa ou encore Mandrafina.

Dessin d'Alberto Breccia © Médiathèque de Toulouse - capture d'écran Dessin d'Alberto Breccia © Médiathèque de Toulouse - capture d'écran

Entre 1967 et 1983 Breccia, artiste engagé est confronté aux tourments de la dictature militaire argentine : les autorités font détruire les originaux et les livres de sa biographie de Che Guevara en 1969. Durant cette période, Breccia réalise des adaptations d’œuvres littéraires dont les Mythes de Cthulhu de Lovecraft et les contes de Poe, ce qui le rendra célèbre en Europe. À la fin de la dictature, il rend un hommage aux disparus pendant la répression dans "Perramus" et reçoit en 1989, le prix Amnesty International, quatre ans avant sa mort.

L'univers littéraire d'Alberto Breccia

Alberto Breccia a donc beaucoup puisé dans la littérature : transposition, adaptation, réinterprétation, citation. Conan Doyle, Umberto Eco, les frères Grimm, Edgar Allan Poe, Bram Stocker, Robert Louis Stevenson et tant d’autres ont inspiré cet artiste à l’univers si riche de références et de clins d’œil littéraires. "Voyager dans son œuvre, c’est parcourir une bibliothèque sélective !", peut-on lire sur le livret de l'exposition. 

La rétrospective consacrée à Alberto Breccia à Toulouse souligne la diversité des techniques utilisées par le dessinateur comme l'encre de chine, les pastels et l'acrylique © Médiathèque de Toulouse - capture d'écran La rétrospective consacrée à Alberto Breccia à Toulouse souligne la diversité des techniques utilisées par le dessinateur comme l'encre de chine, les pastels et l'acrylique © Médiathèque de Toulouse - capture d'écran

Un artiste peu connu en France

Cette rétrospective, organisée en trois parties, rend hommage à un homme libéré, engagé et contestataire. La diversité de son oeuvre fait aussi de lui un artiste inclassable.

Il s'adaptait aux oeuvres qu'il illustrait. Ce n'est pas l'homme d'un style et c'est peut-être pour ça qu'on ne connait pas tellement Alberto Breccia en France. Son style n'est pas unique.

Coline Renaudin
Conservatrice à la Mairie de Toulouse


En effet, malgré son histoire et son oeuvre exceptionnelles, Alberto Breccia n'est vraiment connu que par un cercle fermé en France. Des libraires tentent bien de le conseiller, mais l'oeuvre du dessinateur reste confidentielle. Cette exposition est donc une formidable occasion de la découvrir.

Par Marion Gadea

@Culturebox

Infos pratiques

Exposition "Petites et grandes histoires argentines, Alberto Breccia, maître de la bande dessinée" Médiathèque José Cabanis 1, allées Jacques Chaban-Delmas, 31000 Toulouse Jusqu'au 20 janvier 2019 Entrée libre http://www.bibliotheque.toulouse.fr

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle