"La Grande Vague de Kanagawa" de Hokusai (1831)
"La Grande Vague de Kanagawa" de Hokusai (1831) © Wikimedia Commons

Les estampes japonaises du maître Katsushika Hokusai exposées à Grenoble

Mis à jour le 07/01/2019 à 14H55, publié le 07/01/2019 à 12H34

Et parmi elles, la plus célèbre du peintre japonais "La Grande Vague de Kanagawa". Le musée de l’ancien évêché de Grenoble propose une plongée dans l’œuvre d’une des plus illustres figures de cet art ancestral, Hokusai, qui influença de grands noms de la peinture occidentale comme Gauguin, Van Gogh, Monet ou encore Sisley. A découvrir jusqu’au 31 mars.

Sa fameuse vague peinte en 1831 est l’une des estampes japonaises les plus connues au monde. De prestigieux musées comme Guimet, le British Museum ou le MET de New-York en conservent des exemplaires. "La Grande Vague de Kanagawa" est la première de la fameuse série "Trente-six vues du Mont Fuji" (composée de quarante-six estampes) qui lui vaudra une reconnaissance internationale.

En utilisant pour la première fois du bleu de Prusse nouvellement importé des Pays-Bas et très à la mode, Hokusai (1760-1849) va renouveler le langage de l’estampe japonaise, le style graphique et les thèmes traditionnels. Hokusai s’astreindra à dessiner jusqu’à la fin de sa vie et laissera une œuvre composée de quelques 30000 dessins.

Reportage : G. Ragris / F. Ebbhah / L. Bouchaud


Hiroshige

L’exposition, composée de 130 planches, propose également de découvrir l’œuvre d’une autre grande figure de l’ukiyo-e, contemporain de Hokusai mais au style bien différent, Utagawa Hiroshige (1797-1858), qui connut le succès instantanément après la publication en 1833-1834 de sa série "Les Cinquante-trois Stations du Tōkaidō", composée de cinquante-cinq estampes représentant les cinquante-trois étapes qui reliaient Edo (Tokyo), la capitale du shogun, à Kyoto, la ville impériale.

Mais la curiosité de cette exposition, c'est un album d’époque, plié en accordéon et imprimé en recto-verso, des "Trente-six vues du Mont Fuji" de Hokusai. Un album dans un état de parfaite conservation. Chaque mois jusqu’à la fin de l’évènement, neuf nouvelles vues sont dévoilées, afin de permettre à ceux qui le souhaitent d’admirer la série dans son intégralité. 

© DR © DR



Par Stéphane Hilarion

@Culturebox

Infos pratiques

"Montagne et paysage dans l'estampe japonaise" Hokusai et Hiroshige Musée de l’ancien évêché 2, rue Très-Cloîtres 38000 Grenoble jusqu'au 31 mars 2019 Site du musée

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle