Tombée de la tapisserie de Botero "Les Musiciens"
Tombée de la tapisserie de Botero "Les Musiciens" © France 3 / Culturebox

Botero découvre ses "Musiciens" transposés en tapisserie d'Aubusson

Mis à jour le 19/09/2017 à 13H29, publié le 19/09/2017 à 11H24

Fernando Botero est connu dans le monde entier pour ses personnages aux formes rebondies. Pour la première fois, une de ses oeuvres, "Les Musiciens" est transposée sur une tapisserie d'Aubusson. Commandée par Amnesty International pour la défense des droits de l'homme en Colombie, l'oeuvre de 20 m2 a été déposée en présence de l'artiste colombien dans les ateliers Pinton à Felletin.

"Je suis très satisfait du résultat. C'est la première fois qu'une de mes oeuvres est réalisée en tapisserie. C'est une révélation, une grande émotion".

En quelques mots prononcés en français, Fernando Botero résume le sentiment qui l'anime après la découverte de ses "Musiciens" mis en tapisserie par les ateliers Pinton de Felletin. 3000 heures de travail ont été nécessaires à la réalisation de cette oeuvre de 20m2. Un travail très subtil pour donner corps aux formes voluptueuses chères à Botero.

"Les couleurs doivent être très subtiles", explique la cartonnière Saskia Vandamme. "On doit donner le volume, la lumière, l'expressivité des visages. On est sur des têtes qui font 70 centimètres sur 40... Quand on commence une forme, la même forme se prolonge 5 mètres plus loin", ajoute-t-elle.

Reportage France 3 Limousin : M. Camp / N. Chigot / P. Ruisseaux

https://videos.francetv.fr/video/NI_1079183@Culture

Vasarely, Calder, Le Corbusier... Botero rejoint ces maîtres dont les oeuvres ont été réalisées en tapisserie. Lucas Pinton qui préside à la destinée des ateliers du même nom mesure l'impact d'une telle commande. "On montre que notre savoir-faire est quelque chose d'unique dans le monde, que la tapisserie d'Aubusson est un vrai support artistique. Pour nous, c'est un défi que de convaincre des artistes aussi importants que ça de venir sur ce suppport : on espère leur ouvrir des horizons et surtout être fidèles à leur travail." La tapisserie sera intallée dans l'aéroport de Bogota. 

Par Jean-Michel Ogier

@Culturebox

Rédacteur en chef adjoint de Culturebox

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle