Spectacle Royal de Luxe à Nantes, juillet 2017..
Spectacle Royal de Luxe à Nantes, juillet 2017.. © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Retour à Nantes de Royal de Luxe avec sa nouvelle création "Miniatures"

Mis à jour le 30/07/2017 à 9H24, publié le 30/07/2017 à 9H22

La compagnie de théâtre de rue Royal de Luxe a fait le plein samedi soir à Nantes pour la première de vingt représentations de sa nouvelle création "Miniatures", une plongée intime et poétique dans les affres du monde d'aujourd'hui.

Marquant le retour de la compagnie dans son port d'attache après trois ans d'absence, ce spectacle gratuit et tout public affichait complet dès le début d'après-midi. Avec cette représentation à la jauge limitée à 700 places, la compagnie fondée en 1979 par Jean-Luc Courcoult, mondialement connue pour les déambulations de ses personnages géants, a délaissé le gigantisme pour le minimalisme.

Spectacle Royal de Luxe à Nantes, juillet 2017 © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP Spectacle Royal de Luxe à Nantes, juillet 2017 © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Dans la soirée, les spectateurs munis d'un billet ont pu s'installer sur les deux gradins se faisant face sur la place de la Petite-Hollande, en plein centre de Nantes, et embarquer pour un vol "Royal Airlines" d'1h30, en compagnie de 9 comédiens, évoluant sur un plateau scénique de 20 mètres sur 10, avec deux rideaux pour seul décor. 

Peu après 19H30, un pilote de ligne prend son envol sur une chaise à ressorts, un manche à balai remplaçant les commandes. Il survole pays en guerre ou touchés par le réchauffement climatique et observe à la loupe, en miniatures, les problèmes de la planète. Un temps détourné par l'explosion d'un tank militaire, le regard du spectateur est accroché par un mannequin posé sur le bitume, représentant le corps sans vie d'Aylan, petit Syrien de trois ans retrouvé mort sur une plage turque en 2015, dont la photo avait fait le tour du monde.

Spectacle Royal de Luxe à Nantes, juillet 2017. © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP Spectacle Royal de Luxe à Nantes, juillet 2017. © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Avec cette nouvelle création, l'auteur-metteur en scène Jean-Luc Courcoult a voulu "poser un regard poétique sur la réalité du monde d'aujourd'hui". "Miniatures" alterne saynètes graves et humoristiques, grâce aux personnages sortis de l'imagination du fondateur de Royal de Luxe : une femme de ménage se transformant à minuit en reine-mère coiffée d'une soupière, un "maréchal du nettoyage" ou un plombier-scaphandrier la tête coincée dans une machine à laver. 

Le spectacle est joué tous les soirs à l'exception des lundis et tous les mercredis après-midis jusqu'au 20 août.

Présentée pour la première fois en mars à Malines (Belgique), cette création a été coproduite par la métropole de Nantes et le ministère de la Culture, pour un budget de 650.000 euros. Le spectacle doit partir en 2018 et 2019 en "tournée mondiale".

Par Culturebox (avec AFP)

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle