Extrait du spectacle "Wild Side Story" de la Compagnie Off.
Extrait du spectacle "Wild Side Story" de la Compagnie Off. © France 3 / Culturebox

Aurillac 2017 : un vent de résistance souffle sur le festival de théâtre de rue

Mis à jour le 26/08/2017 à 13H13, publié le 24/08/2017 à 19H57

C’est, avec Chalon-sur-Saône, le plus important festival de théâtre de rue de France. Jusqu’au 26 août, Aurillac se transforme en scène à ciel ouvert. Une vingtaine de compagnies dans la programmation officielle, dix fois plus dans la programmation parallèle. Cette année encore, le festival ouvre une fenêtre de liberté dans un contexte sécuritaire de plus en plus tendu.

Dernier jour du festival. Grâce au plus important festival de théâtre de rue de France (avec Chalon-sur-Saône), Aurillac se transforme en scène à ciel ouvert. 

Liberté

Le festival d'Aurillac, c'est une certaine expérience de la liberté. Pas de mur de théâtre, pas de limite à l'imagination. Quel rapport entre un grimpeur qui escalade presque nu la façade de la mairie et une troupe qui joue une pièce avec deux voitures pilotées par des cascadeurs parmi le public ? Aucun, sinon que tous ont leur place dans ce festival libéré et libertaire. Un air frais qui fait du bien en une époque où l'oeil inquisiteur et la pensée embrigadée guette le moindre dérapage. 

Reportage : France 3 M. Berrurier / L. Bignalet /M. Gualandi / S. Richardson

Cette année, le festival d’Aurillac célèbre sa 32e édition. Pourtant, un peu partout sur les affiches ou sur le site de l’événement, vous verrez l’inscription "Edition 69". 69 année érotique, en pleine période du Flower Power, un symbole de paix et de liberté justement, que les organisateurs ont souhaité mettre en avant en cette période d’état d’urgence.

Hippie

"C’est une divagation, un état d’esprit que nous avons voulu célébrer dans un contexte où le monde est hyper tendu", explique le directeur du festival, Jean-Marie Songy. "On a envie de dire aux gens ‘faites l’amour, pas la guerre’ ".

Reportage : V. Riffard / L. Ribes / L. Pastural / L. Janin / B. Ordas

Un côté "hippie" qui saute aux yeux lorsqu’au détour d’une rue, vous croiserez  les comédiens de la compagnie Thé à la rue, nus comme des vers ! Le rapport au corps, c’est d’ailleurs l’un des thèmes forts de cette édition 2017. Pour les Cirkatomik, ce rapport passe par la mode et l’apparence. La compagnie a organisé un "Défilé de mode des petites coutures". Un projet qui a rassemblé une trentaine de bénévoles autour de la création de vêtements entièrement constitués d’objets du quotidien : manteau en balles de tennis, robes uniquement composée de couverts. Certains modèles ont été dessinés et confectionnés par les habitants d’Aurillac, qui à l’occasion du défilé - tous les jours à 21h30 au Jardin des Carmes - jouent les modèles d’un soir.

Egalement au menu de cette édition 2017, des spectacles grand format comme celui du Cirque Inextrémiste qui fait s’envoler l’imagination grâce à une montgolfière. Autre super production, le  "Wild Side Story" de la Compagnie Off. Un spectacle librement inspiré de Roméo et Juliette et de son adaptation musicale, "West Side Story". Cascades, danse et acrobaties : tout un programme !

 

Par Sophie Granel (avec AFP)

Infos pratiques

3e festival international de théâtre de rue d'Aurillac 15000 Aurillac Du 23 au 26 août 2017 Le site du festival

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle