"Fantaisies équestres, sur les pas de Marco Polo" est le nouveau spectacle au Musée du cheval de Chantilly.
"Fantaisies équestres, sur les pas de Marco Polo" est le nouveau spectacle au Musée du cheval de Chantilly. © Jessica Rodrigues / RB presse

Les peuples cavaliers d'Asie à l'honneur aux Grandes Ecuries de Chantilly

Mis à jour le 13/07/2017 à 10H25, publié le 13/07/2017 à 10H18

Le nouveau spectacle du Musée du cheval de Chantilly, qui a débuté mercredi 12 juillet, rend hommage aux peuples cavaliers d'Asie.

Après le spectacle "Métamorphoses" d'Ovide, le Musée du cheval de Chantilly, dans l'Oise, rend hommage cet été aux peuples cavaliers avec son spectacle "Fantaisies équestres, sur les pas de Marco Polo". Présenté sous le dôme des Grandes Écuries, depuis mercredi 12 juillet et jusqu'au 20 août, cette production riche en couleurs fait voyager le public à travers les cultures d'Orient.

Harnachements indiens et précieuses tenues

Sophie Bienaimé, directrice équestre et artistique des Grandes Écuries, "a trouvé l'inspiration" pour ce spectacle "à l'occasion d'un voyage privé au fin fond de la Mongolie", où elle a "rencontré des nomades qui redécouvraient le polo", a-t-elle expliqué dans un communiqué. "Je me suis ensuite nourrie de lectures sur ce thème, découvrant les peuples cavaliers d'Asie et les voyages de Marco Polo (...) Enfin, au cours d'un troisième voyage, au Pendjab et au Rajasthan, j'ai pu acquérir de somptueux harnachements indiens", a-t-elle ajouté.

Ces précieuses tenues et équipements, venues de Chine et de Mongolie précise le site du Domaine de Chantilly, seront à l'honneur et magnifieront ces "Fantaisies équestres" à tonalité asiatique. Pour cette production estivale, qui suit les tribulations d'un jeune explorateur sur la route de la soie, le voltigeur et homme de cheval Cédric Vallas viendra renforcer la troupe des sept écuyères du musée. Outre de spectaculaires prestations de voltige en cercle dite "cosaque", il présentera un travail plus académique à pied ou monté.

Par Culturebox (avec AFP)

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle