Malika Bellaribi Le Moal à Villeurbanne
Malika Bellaribi Le Moal à Villeurbanne © France 3 / Culturebox

Malika Bellaribi Le Moal prépare "Le Barbier de Séville" avec des amateurs

Mis à jour à 17h54, publié le 04/07/2017 à 14H56

La chanteuse d'opéra Malika Bellaribi Le Moal dispense des cours de chant lyrique à Villeurbanne depuis maintenant deux ans. Elle continue de faire découvrir cette musique au plus grand nombre. Les choristes amateurs auront l'occasion d'interpréter cette fin de semaine de grands airs d'opéra sur scène comme "Le Barbier de Séville" ou "Carmen".

C'est une belle récompense pour les choristes amateurs de Villeurbanne. Depuis avril 2016, le Centre culturel œcuménique Jean-Pierre-Lachaize organise des ateliers chants lyriques dans la ville. Cette année, les participants ont l'occasion de préparer une interprétation de "Cavalleria Rusticana" de Pietro Mascagni, du "Barbier de Séville" de Gioachino Rossini et "Carmen" de Georges Bizet. Le tout sous la direction de la "diva des banlieues", Malika Bellaribi Le Moal. Cet évènement donne lieu à plusieurs répétitions grandeur nature en plein air. 

Reportage France 3 Grand Lyon E. Phily / L. Denechaud / A. Jourdan / F. Rudolf 

Une diva de quartier

Elle recadre, elle stoppe tout le monde ou bat la mesure du pied. Malika Bellaribi Le Moal est comme possédée lorsqu'elle dirige ses exercices et ses chanteurs. Une rigueur extrême est de mise mais elle ne semble pas décourager les personnes qui viennent suivre ses enseignements. De session en session, ils sont de plus en plus nombreux à garnir les rangs des choeurs. 

Malika Bellaribi Le Moal ne laisse rien passer ! © France 3 / Culturebox Malika Bellaribi Le Moal ne laisse rien passer ! © France 3 / Culturebox

Elle fait la méchante pour que l'on soit avec de l'énergie, de la réponse.

Pierre Agostino, chanteur amateur

Le projet de découverte du chant lyrique mené par Malika Bellaribi Le Moal n'est pas nouveau. Cela fait douze ans qu'elle écume les quartiers difficiles de France pour proposer ses ateliers. Pour cela, elle s'est entourée de toute une équipe de professionnels de la musique. Passant par Bondy et Créteil, elle s'arrête aussi à Villeurbanne depuis deux ans pour décliner ses activités. Rigoureuse et intransigeante même avec des chanteurs amateurs, sa méthode d'apprentissage et de perfectionnement n'en reste pas moins humaine. Elle se base sur l'usage non-restreint des cinq sens et sur la notion de plaisir, sans laquelle, les productions sont moins bonnes. 

Chanter pour s'affirmer au quotidien

Au-delà de sa portée artistique et culturelle, ce projet veut aussi donner des clés de réflexion utilisables au quotidien. L'objectif de Malika est d'aider ceux qui participent à ses ateliers à s'affirmer au quotidien. Par sa démarche sociale, cette expérience permet aux personnes en difficulté de briser les barrières auxquelles elles sont confrontées. Elle s'adresse plus globalement à tous les habitants des quartiers réputés difficiles. Elle souhaite les aider à mieux s'armer, à atteindre leurs objectifs personnels par l'apprentissage du chant lyrique. Elle fait perdurer l'idée selon laquelle la musique est universelle et peut toucher tout le monde. Au-delà des préjugés, elle confirme que l'opéra est ouvert à tous les milieux socio-culturels. 

Je me suis dit qu’utiliser un art élitiste, c’était le meilleur moyen de faire bouger les lignes

Malika Bellaribi Le Moal

Le samedi 8 juillet à 19h, toute sa troupe présentera "Le Barbier de Séville" au Parc de la Tête d'Or à Lyon à l'occasion des "Dialogues en humanité". Elle participera ensuite à plusieurs autres évènements dans ce festival ayant pour ambition de construire un monde nouveau basé sur des synergies entre individus. 

Par Adrien Pittore

@Culturebox

Infos pratiques

Le Barbier de Séville Grande scène au Parc de la Tête d'or Le samedi 8 juillet 19h http://dialoguesenhumanite.org/

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle