Deborah Borda, en septembre 2015, : l'actuelle présidente du "LA Phil" (Los Angeles Philharmonic) présidera à partir de septembre prochain l'Orchestre philharmonique de New York.
Deborah Borda, en septembre 2015, : l'actuelle présidente du "LA Phil" (Los Angeles Philharmonic) présidera à partir de septembre prochain l'Orchestre philharmonique de New York. © VALERIE MACON / AFP

Deborah Borda appelée à New York pour redresser son Orchestre philharmonique

Mis à jour le 16/03/2017 à 10H11, publié le 16/03/2017 à 10H01

L'Orchestre philharmonique de New York a annoncé le 15 mars l'arrivée à sa tête de Deborah Borda, présidente de l'Orchestre philharmonique de Los Angeles, qui sera chargée de relever l'institution en grande difficulté financière.

Cette nomination marque le retour à New York de Deborah Borda, 67 ans, où elle avait déjà occupé cette fonction dans les années 90 avant son départ à la suite d'un différend avec le directeur musical de l'époque, Kurt Masur. Elle prendra ses fonctions en septembre prochain.

Le philharmonique de New York, un orchestre en crise

Depuis 2000, elle est à la tête de l'Orchestre philharmonique de Los Angeles où elle a oeuvré au retour à l'équilibre financier et au déménagement de la formation au Walt Disney Concert Hall. C'est un "moment de transition clé ! La ville de New York et le Lincoln Center sont un carrefour du monde artistique" a déclaré Deborah Borda, originaire de New York.

L'Orchestre philharmonique de New York, l'un des plus réputés des Etats-Unis, avait reçu un ballon d'oxygène en 2015 avec un don de 100 millions de dollars de la part de l'homme d'affaires et philanthrope américain David Geffen.


Et pourtant l'institution, qui fête ses 175 ans d'existence, est aujourd'hui en crise. Plusieurs cadres supérieurs ont démissionné au cours des deux derniers mois, dont son président Matthew VanBesien en début d'année. 

Les grands chantiers à New York

Deborah Borda devra notamment assurer la collecte de plusieurs centaines de millions de dollars nécessaires à la rénovation plusieurs fois retardée du Lincoln Center, siège du philharmonique. Elle devra également préparer l'arrivée en 2018 du prochain directeur musical, le chef d'orchestre néerlandais Jaap van Zweden.

À Los Angeles, Deborah Borda avait promu comme directeur musical la jeune star vénézuélienne Gustavo Dudamel. Elle avait également lancé la promotion de compositeurs de talents, dont John Adams et le finlandais Esa-Pekka Salonen. Pour Jaap van Zweden, le futur directeur musical, l'énergie et l'engagement de Deborah Borda à l'égard de la musique sont "inégalés".

Par Culturebox (avec AFP)

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle