Le chanteur et guitariste sud-africain Ray Phiri (le 26 décembre 2006 à Durban, Afrique du Sud)
Le chanteur et guitariste sud-africain Ray Phiri (le 26 décembre 2006 à Durban, Afrique du Sud) © Rajesh Jantilal / AFP

Décès de Ray Phiri, guitariste de Paul Simon sur "Graceland"

Publié le 12/07/2017 à 18H47

Le chanteur et guitariste de jazz sud-africain Ray Phiri, célèbre pour sa participation à l'album "Graceland" de l'Américain Paul Simon, est décédé mercredi des suites d'un cancer du poumon à l'âge de 70 ans, a annoncé sa famille.

Ray Phiri était le chanteur principal du groupe sud-africain Stimela et avait acquis une notoriété internationale avec "Graceland" (1986), un album de Paul Simon enregistré en Afrique du Sud qui marqua les débuts de la world music.
 
L'artiste est décédé mercredi matin dans un hôpital de la province sud-africaine du Mpumalanga (est), selon un porte-parole de la famille, Paul Nkanyane.

En 1987, Ray Phiri est à la guitare avec Paul Simon sur "Graceland"


Guitariste autodidacte

"Il était mal ces derniers jours. Je lui ai parlé lundi et il se battait, mais malheureusement on ne pouvait plus rien faire pour lui", a-t-il déclaré à la presse locale, "les médecins ont assuré avoir tout fait pour le sauver".
 
Guitariste autotidacte à la voix rauque, célèbre célèbre pour ses tubes "Whispers in the Deep" et "Phinda Mzala", mélange de jazz et de sonorités africaines, Ray Phiri a fait partie du groupe The Cannibals, avant de fonder dans les années 1970 le groupe d'afro-fusion Stimela.
 
En 2015, le groupe avait publié "Les Meilleurs Moments de Stimela", avec ses plus grands tubes des trente dernières années.

Stimela, "Whispers in the Deep"


La musique au service de la paix

De son vrai nom Raymond Chikapa Enock Phiri, Ray Phiri avait utilisé la musique pour promouvoir les valeurs sociales et la paix, en particulier pendant les années de répression du régime d'apartheid qui a pris officiellement fin en 1994. 
 
Les hommages ont afflué mercredi. "C'était un géant de la musique. C'est une terrible perte pour l'Afrique du Sud en particulier et pour l'industrie musicale en général", a réagi le président Jacob Zuma dans un communiqué. 
 
"Stimela était la pulsation de l'Afrique du Sud. Depuis Stimela, aucun autre groupe n'a autant influencé la politique sud-africaine", a tweeté la chanteuse sud-africaine de soul Simphiwe Dana.

A gauche, à la guitare, Ray Phiri, avec Paul Simon (au centre) et Chevy Chase à droite, en concert à Central Park à New York, le 16 août 1991. A gauche, à la guitare, Ray Phiri, avec Paul Simon (au centre) et Chevy Chase à droite, en concert à Central Park à New York, le 16 août 1991.


Par Culturebox (avec AFP)

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle