Fragment de l'affiche du 35e Europa Jazz
Fragment de l'affiche du 35e Europa Jazz © DR

Europa Jazz souffle ses 35 bougies au Mans

Mis à jour le 09/05/2014 à 14H14, publié le 09/05/2014 à 11H48

C'est l'âge de la maturité. Le festival Europa Jazz fête ses 35 ans jusqu'au 16 mai, au Mans. Un festival qui concilie depuis le début exigence et ouverture vers tous les publics. Exemple : le concert donné par l'altiste Guillaume Roy. Une heure d'improvisation devant un public surpris et médusé.

Reportage: Marine Rondonnier, Guy Charron, Dominique Boutmin

35 ans déjà. C'est un bel âge pour un festival. Le signe de sa pertinence et de sa qualité.

Créé en 1980 sous le nom  de Le Mans Jazz Festival, il est devenu Europa Jazz Festival du Mans cinq ans après, puis Europa Jazz en 2000. A l'affiche de la première édition ? Henri Texier et Michel Portal, entre autres. Comme le soulignent les créateurs du festival, "on était pointu pour la programmation, en 1980".

Depuis, Europa Jazz est devenu un rendez-vous incontournable des amoureux du jazz. Les plus grands noms ont plaisir à y venir et pendant un mois, au printemps, tout le département vit jazz. C'est un évènement tourné vers tous les publics. Des actions sont menées en direction des lycéens, des concerts sont donnés dans les petits villages sarthois. Il vous reste encore quelques jours pour en profiter avec notamment les concerts de Laure Donnat "Tudo Bem", Barre Philipps/John Surman/Tony Buck et Paul Rogers ce vendredi soir, pour ne citer qu'eux.

Dimanche, une grande fête est prévue à l'abbaye de l'Epau pour souffler les 35 bougies. Le festival Europa Jazz s'achève le 16 mai.

Par Jean-Michel Ogier

@Culturebox

Rédacteur en chef adjoint de Culturebox

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle