Le chanteur Paul Simon en 2016 à New York
Le chanteur Paul Simon en 2016 à New York © Theo Wargo / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Paul Simon repart en tournée pour promouvoir la biodiversité

Mis à jour le 15/03/2017 à 13H19, publié le 15/03/2017 à 9H39

La légende folk rock Paul Simon a annoncé une nouvelle tournée aux États-Unis pour promouvoir la biodiversité sur fond de craintes pour la survie des espèces. Le chanteur et compositeur de 75 ans qui, il y a un an, songeait à la retraite, a indiqué que les bénéfices de cette tournée de 17 dates iraient à la E.O. Wilson Biodiversity Foundation. Top départ de sa tournée le 1er juin en Floride.

Cette fondation, qui porte le nom d'un scientifique de Harvard, soutient des projets éducatifs et de recherche sur la biodiversité et les vies étroitement liées des différentes espèces de la planète. Edward Osborne Wilson, un expert de renom sur les fourmis, affirme que la planète traverse sa sixième grande extinction d'espèces : la destruction des forêts tropicales, le changement climatique et d'autres actions humaines provoquent la disparition d'espèces à un rythme rapide.

Paul Simon, qui a annoncé cette tournée sur le site de défense de l'environnement Mongabay lundi, a raconté avoir rencontré Edward Wilson en 2007 et s'est dit frappé quand il lui a dit que "la Terre est un joyau, mais elle est en voie de disparition". "Ça va prendre du temps, peut-être 100 ans, peut-être 200, pour arrêter ça. Mais nous le pouvons, et après ce sera comme vivre au paradis", a estimé le chanteur américain. "Mais (E.-O. Wilson) a dit que ça allait seulement prendre 75 à 100 ans pour faire (de la Terre) un lieu de désolation", a-t-il ajouté.

Alors que des responsables de l'administration du président Donald Trump mettent en doute le consensus des scientifiques en matière de changement climatique, Paul Simon a qualifié le message du chercheur d'optimiste. "C'est plus enthousiasmant de cette manière là que la peur", a-t-il déclaré.

Paul Simon : "The Sound of Silence"

Paul Simon démarrera sa tournée le 1er juin à St. Augustine, en Floride et donnera 16 concerts solo dans le pays, pour la plupart à l'extérieur. Pour son dernier concert, il sera la tête d'affiche du festival des Eaux Claires, dans le Wisconsin, lancé il y a 3 ans par le chanteur de Bon Iver, Justin Vernon.

Simon, qui a formé auparavant un duo mythique avec Art Garfunkel, a publié un album de ses morceaux les plus connus comme "Bridge over Troubled Water" et "Mrs. Robinson" et a contribué à populariser la "world music" avec l'album de 1986 "Graceland", enregistré avec des musiciens sud-africains en plein apartheid. Le chanteur avait évoqué sa retraite en 2016 depuis son quartier natal des Queens, à New York. Mais il est remonté sur scène depuis, à la convention du parti démocrate et lors d'une tournée en Europe.

Par Culturebox (avec AFP)

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle