La fanfare du 14 Juillet reprend Daft Punk.
La fanfare du 14 Juillet reprend Daft Punk. © Culturebox

La fanfare du 14 juillet a joué du Daft Punk sous les yeux de Macron et Trump

Publié le 15/07/2017 à 15H04

On ignore encore qui en a pris l'initiative dans l'organisation du traditionnel défilé de ce 14 juillet, mais il y avait des tubes de Daft Punk au programme. En clôture, la fanfare interarmée à joué un medley de tubes du duo parisien casqué le plus connu au monde. Regardez.

Surprise : "Get Lucky", "Harder, Better, Faster, stronger" et "One More Time" de Daft Punk se sont invités vendredi dans la setlist finale de la fanfare officielle du 14 juillet. Les hits planétaires de Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem Christo ont donné un petit coup de jeune aux tambours, cymbales, trompettes et tubas des musiciens de la garde républicaine, des pompiers et de la Légion. 

Un pot-pourri joué sous les yeux du président de la République Emmanuel Macron, visiblement ravi et amusé (avait-il été prévenu de cette touche de fantaisie ?), et de son homologue américain Donald Trump, plutôt dubitatif, voire totalement indifférent. Excepté au moment d'applaudir où il a lâché un petit sifflet admiratif.

Une idée qui a sans doute été inspirée par la reprise de "Don't Look Back in Anger" d'Oasis par le choeur de la garde républicaine lors de l'ouverture du match France-Angleterre du 13 juin, quelques jours après les attentats de Manchester et de Londres. Un hommage aux Anglais qui avait beaucoup ému et fait le tour des réseaux sociaux.

Par Laure Narlian

@Nijikid

Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle