Michel Fugain le 4 juin 2017
Michel Fugain le 4 juin 2017 © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Michel Fugain : "50 ans de carrière, je suis amusé que ça ait duré si longtemps"

Mis à jour le 12/08/2017 à 16H35, publié le 12/08/2017 à 16H32

Michel Fugain fête ses cinquante ans de chanson. Seul ou à la tête de plusieurs groupes dont le fameux Big Bazar, il a signé quelques unes des chansons les plus populaires depuis la fin des années 60. Agé aujourd'hui de 75 ans et bien loin de les faire, il continue une tournée nationale au cours de laquelle il fêtera ce demi siècle de bonne humeur mais aussi de réflexion en musique sur la société.

Décidément, c'est l'année des cinquante ans de carrière. Comme son confrère en chanson Julien Clerc, Michel Fugain prend la route des tournées pour fêter avec son public un demi-siècle de ritournelles dont plusieurs sont entrées dans l'histoire de la chanson française. Le Grenoblois de naissance et Corse d'adoption a aujourd'hui 75 ans et personne ne lui donnerait son âge. En revanche, on sait lui attribuer ses chansons. En 1967, il a 25 ans et publie son premier disque. Il rencontre tout de suite le succès avec "Je n'aurais pas le temps". Deux ans plus tard, Il signe la comédie musicale "Un enfant dans la ville". Sa carrière en tant qu'auteur, compositeur et interprète a démarré. Après avoir écrit pour les autres (Hugues Aufray et Dalida par exemple) il décroche une bonne place parmi la jeune génération de chanteurs français.

S'il aime chanter seul, Michel Fugain a aussi une âme d'animateur de troupe. Il crée en 1972 le Big Bazar, une troupe de 35 musciens, chanteurs, danseurs et techniciens. "La belle histoire", "C'est la fête", "Chante", "Comme un oiseau", "Les Acadiens", autant de succès. Sur scène, ce ne sont plus seulement des chansons, chacune est prétexte à un tableau vivant, mis en scène, chorégraphié à la perfection et présenté dans une éclatante bonne humeur. Le public qui se souvient de cette époque en parle comme de moments de pur bonheur partagé.

Reportage : N. Hayter / R. Motte / S.Gravelaine 

En sommeil

Mais la scène de la fin de ces années 70 commence à se peupler de personnages aux antipodes des elfes du Big Bazar. L'époque est aux punks. Michel Fugain quitte la trpoupe qu'il avait fondée, le BB ne continuera pas longtemps sans lui. Fin d'une époque.
Mais le chef de meute n'est qu'endormi. Dès 1977, il crée la compagnie Michel Fugain. Elle ne connaîtra cependant pas le même succès que feu le Big Bazar. Commence pour Michel Fugain une période d'isolement. Entre 1981 et 1988, un album moins optimiste, "Capharnaüm". Et plus le succès revient avec "Viva la vida", une nouvelle chanson pour faire la fête.

"Chante" par Michel Fugain et le Big Bazar

Laurette

Le 18 mai 2002, sa fille Laurette disparaît à 22 ans, arrachée à la vie par une leucémie foudroyante. Anéanti par cette perte irréparable, l'artiste s'enferme dans sa maison, en Corse. Un exil intérieur qui durera plusieurs années. En 2007, il publie un album de chansons écrites spécialement pour lui par de grands noms de la chanson française, Michel Sardou, son ami des débuts, mais aussi Maxime Le Forestier ou encore Claude Nougaro. Titre de l'ouvrage : "Bravo et merci".
Revenu aux affaires, Michel Fugain enregistre ce qui devrait être une série de quatre opus dédiés aux quatre saisons. Mais le projet ne va pas jusqu'au bout et les 24 chansons sont finalement publiées en un seul album, "Bon an, mal an" qui sort en 2012. 

Aujourd'hui

Michel Fugain a retrouvé l'envie de la scène et de la rencontre avec le public qui l'avaient quitté lors du décès de sa fille. Malgré un accident de voiture en juin dernier, le Grenoblois de Corse assure ses engagements et continue sa tournée. Sa fille Marie poursuit sa carrière de comédienne. Quant à la maman de Marie et de Laurette, l'ancienne membre du Big Bazar Stéphanie Fugain, elle anime avec beaucoup de volonté et de dévouement l'association Laurette-Fugain qui lutte contre la leucémie.

Par Jean-Francois Lixon

@Culturebox

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle