Yves Saint Laurent et ses Paper dolls, Paris, 1957.

Les croquis signés Yves Saint Laurent : un patrimoine à redécouvrir sur la toile

Mis à jour le 06/12/2016 à 6H30, publié le 16/12/2013 à 19H35

Des croquis du couturier Yves Saint Laurent pour des costumes de théâtre, de cinéma, d'opéras et de grands bals ont été numérisés et sont consultables sur le site de la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent. Un patrimoine qui permet de voir d'un oeil neuf l'oeuvre de ce couturier du XXe siècle et de découvrir, par exemple, 11 paper dolls (poupées de papier) avec leur vestiaire.

Depuis le premier jour, Yves Saint Laurent et Pierre Bergé ont conservé les modèles les plus importants des collections ainsi que la totalité des croquis.
Ce patrimoine, témoin d'une époque fastueuse et révolue, est accessible sur www.fondation-pb-ysl.net. Des photographies accompagnent certains des croquis mis en ligne dans le cadre du projet de numérisation du patrimoine culturel lancé par le Ministère de la Culture.

 
  © Robert Doisneau/RAPHO     © Robert Doisneau/RAPHO

Paper dolls, croquis de mode, de costumes et de décors pour le cinéma, le théâtre, le ballet et le music-hall mais aussi des affiches et la bande dessinée "La vilaine Lulu" sont progressivement mis en ligne avec une notice détaillée.

Dessin de paper doll : Yves Saint Laurent entre 1953 et 1955 © Fondation Pierre Bergé -Yves Saint Laurent Dessin de paper doll : Yves Saint Laurent entre 1953 et 1955 © Fondation Pierre Bergé -Yves Saint Laurent

11 paper dolls à habiller et deshabiller
Ainsi, la Fondation détient un fonds de poupées de papier dites Paper dolls, que le couturier a créées entre 1953 et 1955. Ce fonds est composé de 11 Paper dolls, 443 vêtements, 105 accessoires, 7 patrons et 2 programmes de collection. Sur les archives en ligne, il est possible de s'amuser à leur changer de vestiaire.

La Reine Margot croquis de théâtre, 1953  © Fondation Pierre Bergé -Yves Saint Laurent La Reine Margot croquis de théâtre, 1953  © Fondation Pierre Bergé -Yves Saint Laurent

Costumes de scènes : de "Cyrano de Bergerac" à "Cher menteur"
"En 1959, le chorégraphe Roland Petit a été le premier à commander à Yves Saint Laurent la création de costumes de scène pour "Cyrano de Bergerac". En 1964, le couturier a créé les costumes du "Mariage de Figaro" et de "Il faut passer par les nuages" pour la compagnie de Jean-Louis Barrault et Madeleine Renaud.

Croquis de bal, 1957  © Fondation Pierre Bergé -Yves Saint Laurent Croquis de bal, 1957  © Fondation Pierre Bergé -Yves Saint Laurent

En 1966, YSL a signé les costumes d'Arletty pour la reprise des "Monstres sacrés" de Jean Cocteau, à l'affiche du théâtre des Ambassadeurs. En 1974, il a habillé Gérard Depardieu et Jeanne Moreau dans +La Chevauchée sur le lac de Constance+ de Peter Handke, avant de réaliser les costumes pour "L'Aigle à deux têtes" d'après Jean Cocteau (1978) et de "Cher Menteur" de Jérôme Kilty (1980)", souligne la Fondation.

Yves Saint Laurent et une de ses créations pour Les Chants de Maldoror, ballet de Roland Petit, Théâtre de Chaillot, Paris, 1962 © BOTTI/GAMMA-RAPHO Yves Saint Laurent et une de ses créations pour Les Chants de Maldoror, ballet de Roland Petit, Théâtre de Chaillot, Paris, 1962 © BOTTI/GAMMA-RAPHO

Des costumes de bals
Yves Saint Laurent a réalisé aussi des costumes pour de grands bals légendaires dont le "Bal oriental" de 1969, donné par le Baron Alexis de Rédé à l'Hôtel Lambert, à Paris. Deux ans plus tard, le couturier a créé les robes Belle époque d'Hélène de Rochas et de Jane Birkin pour le bal donné par Marie-Hélène de Rothschild pour le centième anniversaire de la naissance de Marcel Proust.

Croquis d'une affiche, Love, en 1973 © Fondation Pierre Bergé -Yves Saint Laurent Croquis d'une affiche, Love, en 1973 © Fondation Pierre Bergé -Yves Saint Laurent

Par Corinne Jeammet (avec AFP)

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle