ASICS x Keisuke Kanda x ANREALAGE : collaboration pour une capsule 2016
ASICS x Keisuke Kanda x ANREALAGE : collaboration pour une capsule 2016

Rencontre entre mode et art des Japonais Keisuke Kanda et Kunihiko Morinaga

Mis à jour le 09/09/2017 à 20H27, publié le 31/08/2017 à 9H54

"Anofuku. Le vêtement réinventé" est la quatrième exposition de la série Transphère dédiée à la création contemporaine, initiée en 2016. C'est une rencontre entre deux créateurs de mode parmi les plus innovants du Japon, Keisuke Kanda et Kunihiko Morinaga. Découverte à partir du 6 septembre à la Maison de la culture du Japon à Paris.

Bien qu’adoptant des approches différentes dans la confection de leurs vêtements, ces deux créateurs possèdent des points de convergence et développent une vision commune. Keisuke Kanda donne vie à ses concepts empreints de mystère via une confection manuelle délicate. Il occupe une place singulière dans le monde de la mode par sa communication limitée au niveau local. Kunihiko Morinaga (marque Anrealage) oscille, lui, entre l’ordinaire et l’extraordinaire et recourt à la fois à la confection manuelle et à des technologies de pointe. Il présente depuis plusieurs saisons ses collections lors de la Paris Fashion Week.

Exposition "Anofuku. le vêtement réinventé' à la Maison de la culture et du Japon à Paris

Entre passé et futur

Le projet "Anofuku" (littéralement ce vêtement) fusionne leurs visions en dépassant le domaine de la mode. Keisuke Kanda et Kunihiko Morinaga entremêlent, réorganisent et reconstruisent le passé et le futur, les cultures japonaise et occidentale, l’ordinaire et l’extraordinaire, les matériaux, les technologies, le business, la confection manuelle ainsi que leurs souvenirs personnels, afin de créer des vêtements proposant "une image possible de l’avenir".  

Le créateur Kunihiko Morinaga Le créateur Kunihiko Morinaga

4 thématiques

Zone 0 (prologue) "Happening". Cette section de l’exposition évoque la rencontre de ces deux stylistes alors qu’ils étaient étudiants ainsi que les débuts de leur carrière de créateurs de mode. Des images d’un défilé sauvage dans un train à Tokyo y sont présentées.

Keisuke Kanda : collection automne-hiver 2016  © Keisuke Kanda Keisuke Kanda : collection automne-hiver 2016  © Keisuke Kanda

Zone 1 "Sens" et "Forme". Cette section montre leurs approches conceptuelles et leurs intérêts pour l’aspect pratique à travers leurs collections. Les vêtements de Keisuke Kanda déconstruisent et réorganisent tout ce qui définit nécessairement le vêtement : le style, l’usage, la fonction, le genre, l’âge… Le procédé consistant à se défaire de la définition habituelle des vêtements (d’un point de vue tant physique que de sens) pour les réassembler au moyen d’une confection manuelle délicate, n’est pas sans lien avec l’artisanat d’art traditionnel du Japon. La manière dont sont exposés vestes, tailleurs, sous-vêtements, chapeaux, sacs…. montre cette déconstruction et ces transformations.

Keisuke Kanda : "Happy Victims" © Kyoichi Tsuzuki Keisuke Kanda : "Happy Victims" © Kyoichi Tsuzuki

Pour chaque collection, Anrealage (Kunihiko Morinaga) conçoit ses vêtements à partir d’un thème ou d’un concept qui révèle sa vision, à la frontière de l’ordinaire et de l’extraordinaire. Le procédé qui permet d’appliquer ces thèmes à des articles standard dépasse le cadre de la mode pour se rapprocher d’œuvres d’art conceptuel ou de poèmes comme les haïkus. 

Anrealage printemps-été 2016 : collection Reflect © Anrealage Anrealage printemps-été 2016 : collection Reflect © Anrealage

Trench-coats et cartons d’invitation des collections successives sont exposés ici. Ils montrent la manière dont Anrealage introduit une thématique dans une forme fixe et lui donne forme.

Anrealage printemps-été 2016 : collection Reflect © Anrealage Anrealage printemps-été 2016 : collection Reflect © Anrealage

Pour exemple, Anrealage pour sa collection printemps-été 2016 présentée à Paris nous avait demandé (aux journalistes et acheteurs présents au défilé) d'utiliser nos smartophones et appareils photos. Et c'est en photographiant au flash les modèles qui défilaient que la collection imaginée par Kunihiko Morinaga révèlait toutes ses couleurs. Le créateur ayant voulu créer une nouvelle réalité qui s'additionnait à celle vue à l'œil nu.

Zone 2 "Domaine" et "Procédés". Cette section montre comment ces créateurs dépassent le domaine de la mode pour étendre leurs champs d’activité. Les collaborations des deux créateurs jusqu’à aujourd’hui y sont présentées, de même que leurs projets avec des artistes qui les ont influencés : Kyoichi Tsuzuki, Kohei Nawa, Rhizomatiks et Sakanaction.

ASICS x Keisuke Kanda x ANREALAGE : Jersey meets suits ASICS x Keisuke Kanda x ANREALAGE : Jersey meets suits

Zone 3 "Structure" et "Système". "Anofuku", issu d’un projet commun de Kanda et Morinaga, est le résultat de leur approche de la confection des vêtements et de leur expérience dans différents domaines. Grâce à la collaboration du studio d’animation Ghibli, de l’équipementier sportif Asics et de la chaîne de librairies Tsutaya, le projet Anofuku n’est pas uniquement centré sur la mode, il modifie l’approche de la fabrication, de la consommation et du mode de vie. Chaque projet se présente sous la forme de produits concrets, selon une thématique issue des marques et des points forts de chacune des entreprises qui y collaborent : "Souvenirs humains" pour Ghibli, "Nouvelles fonctions" pour Asics, "Multi-usage" pour Tsutaya.

Par Corinne Jeammet

@CocoJeammet

Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox

Infos pratiques

Anofuku. le vêtement réinventé Maison de la culture du Japon à Paris 101, bis quai Branly. 75015 Paris Du 6 septembre au 28 octobre 2017 Le site de la Maison de la culture du Japon

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle