Kim Laursen directeur artistique de la Maison Ullens
Kim Laursen directeur artistique de la Maison Ullens © Maison Ullens

Mes goûts et mes couleurs : Kim Laursen réinvente le luxe nomade pour Ullens

Mis à jour à 8h13, publié le 12/07/2017 à 7H27

Inconnu du public, le danois Kim Laursen décline, pourtant depuis 2015, pour la Maison Ullens un vestiaire luxueux et sophistiqué. Rencontre avec un styliste qui ne manque pas d'optimisme.

Quelle est la pièce préférée de votre dernière collection ?

"Le gilet en peau lainé, sans manches. Il est casual chic. Il existe dans cette teinte naturelle classique mais également dans un coloris bleu pétrole. La Maison Ullens possède une grande histoire avec les cuirs et les peaux lainées. Ces produits de luxe sont réalisés en Italie par des entreprises familiales détenant ces savoir-faire".

Le gilet en peau lainée de Maison Ullens © Maison Ullens Le gilet en peau lainée de Maison Ullens © Maison Ullens

Quel couturier vous a marqué au cours de votre carrière ?

"Mes 15 ans chez Christian Lacroix. J'ai fait des études de commerce et je croyais que j'allais travailler dans une banque. Mais quand j'ai vu sur la couverture d'un magazine un body de Christian Lacroix, je me suis dit que c'était ça que je voulais faire. J'ai, alors, suivi une formation à la Kolding Kunhaand Varkol Skole, puis je suis venu à Paris où je suis entré en stage chez Christian Lacroix, dans un premier temps, à la section achat de tissus, puis pour la ligne Bazar. J'ai, ensuite, fait une intrusion chez Cacharel et Kenzo, avant de revenir chez Christian Lacroix. C'est quelqu'un qui a le sens des tissus et des couleurs… J'aime son esprit, il ose".

Le couturier Christian Lacroix © Patrick Swirk Le couturier Christian Lacroix © Patrick Swirk

Quel est le dernier livre lu ?

"C'est une biographie de Grace Coddinton. Ancien mannequin, elle a longtemps travaillé chez Vogue.  Elle est drôle, a un côté ludique, une joie de vivre. Elle aussi ose".

Grace Coddington: Thirty Years of Fashion at Vogue

Quelle est la dernière exposition vue?

"Celle consacrée aux joyaux de la collection Al Thani. Les pierres sont si jolies, opulentes avec tous ces ornements de turbans".

La bande-annonce de l’exposition "Des Grands Moghols aux Maharajahs Joyaux de la collection Al Thani"

Quel est le dernier coup de cœur musical ?

"Oh lala" de Beth Ditto. C'est quelqu'un qui a de l'énergie, elle est pétillante, a une voix géniale. C'est quelqu'un de vivant, de gai, de drôle".

Beth Ditto - Oo La La (Audio)

Kim Laursen, directeur artistique depuis 2015

Kim Laursen trace ses premières lignes chez Christian Lacroix en 1991. Puis 15 ans plus tard fait bénéficier de sa rigueur Cacharel, Kenzo, Azzaro et Elie Saab. Prenant la tête du bureau de création de Bruxelles, il signe sa première collection Maison Ullens à l’automne-hiver 2015-16.

Myriam Ullens est la fondatrice de cette marque de luxe nomade pour les femmes qui aiment le confort de beaux basiques. L’univers du voyage, le sportswear chic et l’urbain constituent l'ADN de cette marque, aux détails raffinés, créée en 2012. Les pièces iconiques sont, entre autres : le travel kit, les mailles reversibles (avec une préférence pour le cachemire, noble matière fétiche de Myriam Ullens), les beaux cuirs (agneau plongé et peau lainée). Le Made in Italy garantissant une belle matière première et le savoir-faire des ateliers.

Myriam Ullens, entre mode et art

Myriam Ullens, de la mode à la culture

Myriam Ullens est aussi une collectionneuse d’art contemporain et philanthrope. Elle a fondé, en 2007, avec son mari un centre d’art contemporain l'Ullens Center for Contemporary Art. Ce centre artistique indépendant à but non lucratif, installé à Pékin, propose des expositions consacrées à des artistes confirmés et émergents de Chine et du monde entier. L’UCCA fait la promotion du développement de la scène artistique chinoise, encourage les échanges internationaux et présente les dernières tendances dans les domaines artistique et culturel. 

La Fondation Mimi Ullens contribue, quant à elle, à améliorer la qualité de vie des patients atteints d’un cancer pendant leur chimio/radiothérapie. Pour Myriam Ullens, le bien-être du patient pendant le traitement peut jouer un rôle déterminant. Les souffrances physiques et la charge émotionnelle étant souvent provoquées par les effets secondaires des traitements. C’est pendant ces moments difficiles que la Fondation Mimi agit en offrant un réconfort physique et moral aux patients.

 

Par Corinne Jeammet

@CocoJeammet

Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle