Emmanuelle Favier :  son premier roman "Le courage qu'il faut aux rivières" (Albin Michel), est dans la liste des talents à découvrir de Cultura
Emmanuelle Favier :  son premier roman "Le courage qu'il faut aux rivières" (Albin Michel), est dans la liste des talents à découvrir de Cultura © Astrid di Crollalanza

Depuis 15 ans, Cultura déniche ses "talents à découvrir"

Mis à jour à 14h52, publié le 10/09/2017 à 14H48

Depuis 15 ans, la chaîne de librairies Cultura déniche des talents de la rentrée littéraire. Cette année, quatre primo-romanciers sont parmi les six jeunes auteurs retenus comme "talents à découvrir". Cultura met également en avant quatre ouvrages pour la jeunesse.

Parmi ces primo-romanciers figurent notamment Jean-Baptiste Andrea déjà lauréat du prix "Envoyé par La Poste" pour "Ma reine" (L'Iconoclaste), une histoire d'amour sombre et déchirante, vue à hauteur d'enfant et Sébastien Spitzer lauréat cette année du prix Stanislas du premier roman pour "Ces rêves qu'on piétine" (L'Observatoire), récit hallucinant sur les derniers jours de Magda Goebbels, l'épouse du chef de la propagande nazie.

Les deux autres primo-romanciers que Cultura s'est engagé à soutenir sont Virginie Caillé-Bastide pour "Le Sans Dieu" (Héloïse d'Ormesson) et Emmanuelle Favier, pour "Le courage qu'il faut aux rivières" (Albin Michel). Les deux autres livres retenus sont "Et soudain la liberté" (Les escales), le livre inachevé d'Evelyne Pisier (décédée en février) que son éditrice Caroline Laurent a terminé en hommage et fidélité à son amie et "Nos richesses" (Seuil), livre événement de la rentrée de la jeune romancière d'origine algérienne Kaouther Adimi. La romancière de 31 ans figure dans les premières sélections du Goncourt et du Renaudot pour son livre autour de la figure d'Edmond Charlot, le célèbre libraire d'Alger connu pour avoir été le premier à éditer Albert Camus.

Pour la jeunesse

"Y a pas de héros dans ma famille", de JoWitek (Actes Sud Junior) et "Je suis ton soleil", de Marie Pavlenko (Flammarion Jeunesse) sont les deux romans jeunesse retenus. Pour les plus petits, Cultura recommandera "Dis ours, tu dors", de Jory John et Benji Davies (Editions Little Urban) et profession crocodile", de Giovanna Zoboli et Mariachiara Di Giorgio (Editions les Fourmis Rouges).

Les romans sont choisis parml une centaine d'ouvrages, d'abord par un comité de lecture composés de 350 lecteurs. Puis le choix est arrêté par un jury présidé par Gilles Legardinier et composé de libraires, blogueurs, lecteurs, booktubeurs. Les ouvrages pour la jeunesse ont également leur jury, composé de 89 enfants et adolescents, mais aussi de  libraires et de blogueurs ainsi que des spécialistes de l'enfance. 

Pendant un an, ces dix livres seront  mis en avant dans les 75 librairies de Cultura et son site de vente en ligne. Les six auteurs seront notamment invités à des séances de dédicaces et Cultura s'engage à "garantir un volume d'achats significatif" des livres sélectionnés auprès des éditeurs.

Créés en 2003, les "Talents à découvrir" ont notamment permis de révéler, dès 2005, Delphine de Vigan (Renaudot et Goncourt des Lycéens 2015), Jean-Michel Guénassia (Goncourt des lycéens 2009), Pierre Lemaitre (Goncourt 2013) ou encore Adrien Bosc (Grand prix du roman de l'Académie française 2014). L'an dernier, Cultura avait apporté son soutien à Leïla Slimani et Gaël Faye qui avaient ensuite été récompensés par le Goncourt et le Goncourt des lycéens.

Par Laurence Houot

@LaurenceHouot

Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle