Dominique Delahaye

Quai du Polar : les "Bombes" lyonnaises de Dominique Delahaye

Publié le 31/03/2017 à 19H30

Un livre sur cinq publié en France est un roman policier ! Pas étonnant donc que depuis 13 ans, les amateurs du genre plébiscitent le festival lyonnais Quai du polar. Il vient de débuter et promet de belles rencontres jusqu'à dimanche. Parmi les invités du "off", l'auteur normand Dominique Delahaye qui publie "Bombes" dont l'intrigue se déroule précisément à Lyon.

Débarquement d'auteurs et intrigues à foison... Sans suspens (un comble pour ce rendez-vous lyonnais !), le menu de la 13e édition de Quai du polar a de quoi faire frissonner... de plaisir les adeptes d'un genre plébiscité. Avec 1200 titres et 20 millions d'exemplaires vendus chaque année, le roman policier a le vent en poupe. Littérature bien sur, mais aussi BD, fiction, musique, danse, dictée, le polar s'accomode à toutes les sauces et les organisateurs du festival l'ont bien compris.

Du noir et des croches

Et ce n'est pas Dominique Delahaye qui dira le contraire. Invité dans le "off" de la manifestation, l'auteur normand est un ancien instituteur et syndicaliste mais aussi un musicien actif. Rien d'étonnant donc, à ce que l'équipe de France 3 Rhône-Alpes l'ait rencontré avant l'une des soirées hebdomadaires proposée par une librairie-café lyonnaise spécialisée dans le polar. Le thème du jour : "du noir et des croches"... On ne pouvait pas mieux tomber.

Reportage France 3 Grand Lyon - S. Adam / S. Goldstein / C. Boutain

"Bombes" est le 13e roman de Dominique Delahaye qui s'est également essayé à la BD en écrivant le scénario de la série "L'aventure du Havre" (éditions Bertout), avec Yves Boistelle et à qui a mis son grain de sel pour fonder un autre festival, "Polar à la plage", au Havre (la prochaine édition aura lieu du 7 au 11 juin).

Lyon, capitale du polar

Un temps lyonnais, Dominique Delahaye connait donc la ville et en a scruté certains recoins où il ne fait pas toujours bon vivre. Dans ce roman noir, il est question d'un grapheur militant qui cible les symboles catholiques intégristes, d'un infirmier d'origine malienne qui héberge une zadiste et d'une jeune bourgoise aux valeurs traditionnelles. La rencontre tragique entre ces personnages donne l'occasion à l'auteur de confronter le lecteur au racisme, à la xénophobie, aux malentendus et à la culpabilité. Lyon est décidément la capitale du polar !

© @Manufacture De Livres © @Manufacture De Livres



Par Marie Herenstein

@Culturebox

Infos pratiques

Quai du Polar Divers lieux de Lyon du 31 mars au 2 avril 2017 Quai du Polar

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle