Thomas Duranteau
Thomas Duranteau © France 3/Culturebox

Thomas Duranteau exhume le destin de Narcisse Pelletier le Vendéen aborigène

Mis à jour à 14h26, publié le 08/02/2017 à 14H24

Professeur d’histoire et de géographie, Thomas Duranteau est également écrivain. Il se consacre aussi à l’illustration pour l’audiovisuel, à la bande dessinée et à la peinture. Dans son dernier ouvrage "Narcisse Pelletier, la vraie histoire du sauvage blanc", il revient sur l’extraordinaire voyage d'un jeune Vendéen parmi les aborigènes en Australie.

Thomas Duranteau écrit des poèmes depuis l'âge de 16 ans et a découvert la poésie contemporaine grâce à l'amitié de Serge Wellens. Si la poésie est donc au centre de la plupart des huit livres qu’il a publié depuis 2000, ses trois derniers ouvrages mêlent l’écriture et le dessin autour du thème du voyage.

Dans son récent livre "Narcisse Pelletier, la vraie histoire du sauvage blanc" (éditions Elytis), Thomas Duranteau revient sur l’incroyable destin de Narcisse Pelletier, jeune mousse vendéen de 12 ans qui, à la fin du XIXe siècle et à la suite d’un naufrage, vécu dix-sept années au sein d’une tribu aborigène, avant de revenir au pays en héros.

Reportage : V. Prétot / E. Vallet / T. Cormerais


"Le témoignage de Narcisse Pelletier est essentiel car il nous renseigne sur le monde aborigène qui a laissé peu de traces écrites", explique Thomas Duranteau qui, avec ses textes et son crayon, raconte cette fabuleuse  épopée dont il a rassemblé de nombreux documents, articles de presse, lettres écrites par Narcisse Pelletier et photos d’anthropologues, entre autres.

Abandonné gravement blessé à la suite d’un naufrage sur une plage du nord de l’Australie Narcisse Pelletier passera 17 ans dans un clan aborigène.  © France 3/Culturebox Abandonné gravement blessé à la suite d’un naufrage sur une plage du nord de l’Australie Narcisse Pelletier passera 17 ans dans un clan aborigène.  © France 3/Culturebox


© France 3/Culturebox © France 3/Culturebox


En 2012,  Thomas Duranteau avait publié "Des miettes et des étoiles" (éditions Elytis), un autre "carnet de voyage" dans les camps d'extermination nazis de Birkenau, Auschwitz, Treblinka et Maidanek. Cet ouvrage avait cette année-là reçu le Prix du Club de la Presse et avait été salué par Simone Veil comme
"une réalisation originale, pertinente, sensible et juste". 

L’auteur rochelais écrit, peint et dessine pour "gérer l'émotion", dit-il mais aussi pour "transmettre l'information". Ses peintures, dessins et gravures sont exposés en permanence à la galerie Artevistas à Barcelone en Espagne.

Par Raphaele Tavernier

@Culturebox

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle