Le chorégraphe Benjamin Millepied avait créé le ballet "Reflections" en 2013 avec sa compagnie "L.A. Dance Project".
Le chorégraphe Benjamin Millepied avait créé le ballet "Reflections" en 2013 avec sa compagnie "L.A. Dance Project". © Alexandra Wagner

Un ballet de Benjamin Millepied bientôt reconstitué en hologrammes à Paris

Publié le 25/07/2017 à 18H31

Un ballet du chorégraphe Benjamin Millepied va être reconstitué en trois dimensions avec des hologrammes, a annoncé mardi le Studio des Acacias à Paris, qui accueillera l'événement à partir du 20 octobre 2017.

Intitulée "Reflections Redux", l'installation mêlera "projections, holographiques, films et scénographie immersive", selon le communiqué de l'espace parisien. Il s'agira de faire pénétrer le visiteur au sein même de la scénographie de la plasticienne Barbara Kruger imaginée pour le ballet "Reflections" créé au Théâtre du Châtelet le 23 mai 2013 par Benjamin Millepied et sa compagnie "L.A. Dance Project".

Des hologrammes issus de "captations" réalisées à Los Angeles

La reconstitution du ballet en trois dimensions "sera complète : jeux de lumière, musique... et surtout projection holographique de quatre scènes issues de 'Reflections'", précise le communiqué. Des hologrammes permettront d'évoluer parmi les danseurs, grâce à des "captations" réalisées à Los Angeles, restitué sur la musique du compositeur minimaliste américain David Lang.

Le décor est composé de deux toiles monumentales couvertes de slogans ("Think of me thinking of You", "Stay"...) rouge, noir et blanc, couleurs fétiches de Barbara Kruger. Les films de Benjamin Millepied réalisés avec le "L.A. Dance Project" ainsi qu'une sélection de films ayant influencé son processus créatif seront projetés dans le cadre de l'événement qui aura lieu jusqu'au 12 novembre. 

Pour "Reflections", l'ancien élève du Conservatoire de Lyon s'est inspiré du ballet "Joyaux" du chorégraphe russe George Balanchine. Cette création est une variation sur le couple. En fond de scène se découpent en lettres géantes sur fond rouge cette injonction : "STAY" (RESTE). Le ballet témoigne également de la démarche très collaborative de Benjamin Millepied avec les danseurs et d'une attention extrême aux arts visuels, avec la participation de la plasticienne Barbara Kruger.

 

Par Culturebox (avec AFP)

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle