Jean Rochefort en février 2008.
Jean Rochefort en février 2008. © Patrick Kovarik / AFP

Le monde du cinéma pleure Jean Rochefort

Mis à jour le 10/10/2017 à 10H44, publié le 09/10/2017 à 19H58

Les réactions à la mort de Jean Rochefort, disparu à l'âge de 87 ans dans la nuit de dimanche à lundi, se multiplient. Dans le monde du cinéma en particulier, on se souvient de l'acteur moustachu pince-sans-rire comme d'un homme curieux, audacieux, rieur et éternellement jeune.

Bertrand Tavernier : "Je suis effondré. Après Noiret, le départ de Jean est très douloureux pour moi. Ils ont été les deux acteurs qui m'ont permis de faire mon premier film (ndlr : "L'Horloger de Saint-Paul" en 1974). Ma rencontre avec Jean Rochefort a été formidable. C'était un grand acteur mais aussi un grand comédien de théâtre, extraordinairement curieux, voulant toujours faire des découvertes. Il a fait débuter de nombreux metteurs en scène et cinéastes pour les aventures les plus audacieuses. Jean adorait les personnages ambigus. Il a été magnifique dans tous ses rôles".
 
Guillaume Canet (sur son compte Instagram) : "Pendant toutes ces années, tu m'as montré le chemin"


Patrice Leconte
, avec qui Jean Rochefort a tourné sept films dont "Tandem" et "Les Grands ducs" (sur RTL): "Il était très, très rieur (...) On avait convenu qu'on s'appellerait l'un l'autre quand on avait une nouvelle histoire drôle. A qui je vais téléphoner maintenant ?"

Thierry Lhermitte (sur RTL) : "On perd un ami, un acteur extraordinaire, une personnalité hors du commun. Un homme de cinéma, de cheval et un être humain avec un humour et un décalage sur la vie... Sa personnalité était extrêmement attachante même s'il n'était pas spécialement proche des gens".

Gilles Jacob a réagi sur Twitter :

Jean-Loup Dabadie (sur France Inter) : "Il n'est pas crédible dans le rôle de mort... Jean c'était la classe, un homme élégant dans sa façon de jouer, d'être, de rire avec vous, de rêver avec vous. C'était un homme qui mettait le monde à distance. S'il montait à cheval, c'était pour prendre de la hauteur".

Jean-Pierre Mocky et Guy Bedos ont réagi à la mort de leur ami lundi soir sur le plateau de "C à vous" sur France 5 (ci-dessous).
Terry Gilliam (réalisateur américain avec lequel Jean Rochefort devait tourner "Don Quichotte", un rôle taillé sur mesure mais qu'il avait dû abandonner en raison d'une violente hernie) : "Je suis absolument abasourdi, d'autant que nous sommes aux dernières étapes du montage de "The Man Who Killed Don Quixote". (...) Lorsque je l'ai vu il y a quelques années, il avait l'air de devenir plus jeune, pas plus vieux. J'imaginais que comme Don Quichotte, il était capable de vivre éternellement. Qu'il puisse être parti est incroyablement triste. Adieu, Jean." 
Brigitte Bardot : "C'est une hécatombe d'étoiles qui s'éteignent avec la mort de Jean Rochefort. Avec lui, c'est toute une génération qui disparaît. Jean Rochefort en était un brillant représentant, élégant, dandy, lord, humour et fantaisie et surtout amoureux des chevaux et soutien inconditionnel de mon combat contre l'hippophagie. Je l'adorais."

La Cinémathèque a réagi sur Twitter :
 
François Berléand (sur Europe 1): "Dans le jeu, il était très, très sérieux. Jean Rochefort était quelqu'un de merveilleux: il changeait sans arrêt de style. C'est l'un des plus grands acteurs français de sa génération. J'ai une peine immense
parce que c'est quelqu'un qui m'a séduit par son jeu et ses qualités."

Le Festival de Cannes a réagi sur Twitter :

Frédérique Bredin, présidente du Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC) : "Un rire enchanteur, un humour pince-sans-rire, tantôt excentrique tantôt lunaire : Jean Rochefort était non seulement un comédien irrésistible et un remarquable conteur, mais aussi une personnalité profondément attachante. Il a conquis le coeur de plusieurs générations à travers des films cultes".

Par Culturebox (avec AFP)

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle