Dru et Gru dans "Moi Moche et Méchant 3"
Dru et Gru dans "Moi Moche et Méchant 3" © Copyright Universal Pictures International France

"Moi, Moche et Méchant 3", toujours drôle et speedé

Publié le 02/07/2017 à 14H10

C'est l'une des plus grandes réussites du cinéma d'animation de la décennie. Originale, très drôle, la série a rendu sympathique l'épouvantable Gru… Un super-méchant super-moche qui a fini par révéler un cœur super-tendre. Dans ce troisième épisode, Gru va découvrir son frère jumeau. Un vrai boulet !

la note culturebox

3
3/5


En termes de créativité et de réussite commerciale, les épisodes précédents avaient mis la barre très haut : deux premiers opus très réussis, un spin-off (Les Minions) au succès planétaire… On attendait donc ce volume 3 avec impatience et on n'est pas déçu. L'effet de surprise n'est certes plus au rendez-vous et on connaît parfaitement les personnages, mais l'équipage aux deux tiers français - Kyle Balda, Pierre Goffin et Eric Guillon - a mis le paquet pour éviter le moindre décrochage de notre attention : les gags se multiplient à un rythme effréné. Zéro temps mort, c'en est presque trop !


Ne boudons pas notre plaisir et relativisons : bonne nouvelle, il y a des nouveaux visages ! Le premier, par ordre d'apparition, c'est un super-méchant. Forcément. Super-ridicule, aussi. Star déchue d'une sitcom pour adolescents, resté coincé dans les années 80, moustache et coupe de cheveux en brosse à chaussure à la Desireless, sanglé dans un improbable costume à épaulette. Il se déplace en pas de danse syncopés.

L'autre nouveau, c'est Dru. Le frère du formidable Gru. Un jumeau caché qui rêve d'atteindre le niveau de méchanceté de son frangin… Lequel est rangé des voitures et s'est installé dans le camp du bien. Riche et vantard, Dru est un boulet que Gru va devoir traîner avec lui dans quelques épisodes périlleux. Les Minions, eux, sont toujours là. En pleine crise existentielle : la gentillesse, ça commence à bien faire. Les voilà tentés de s'émanciper pour retrouver le plaisir d'être vilain.

© Copyright Universal Pictures International France © Copyright Universal Pictures International France


Voilà pour le casting. Epaulé par Lucy, Gru va devoir jouer les héros pour juguler les funestes projets de l'un, les gaffes de l'autre et ramener ses Minions au bercail. Comme toujours, c'est loufoque, speedé, souvent délirant. Le graphisme reste impeccable. Les petits se gondolent, les plus grands aussi, qui peuvent apprécier la riche bande originale, nourrie notamment du "There’s Something Special" de Pharrell Williams.

© Copyright Universal Pictures International France © Copyright Universal Pictures International France

LA FICHE

Film d'animation américain de Kyle Balda, Pierre Coffin et Eric Guillon. Avec les voix de Gad Elmaleh et Audrey Lamy. Durée : 1h36 – Sortie : 5 juillet 2017

Synopsis : Dans ce troisième volet, Balthazar Bratt, un ancien enfant star reste obnubilé par le rôle qu'il a interprété dans les années 80. Il va devenir l'ennemi juré de Gru.


Par Pierre-Yves Grenu

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle