Hélène Vincent, Philippe Laudenbach, Valérie Lemercier dans le film "Marie-Francine"
Hélène Vincent, Philippe Laudenbach, Valérie Lemercier dans le film "Marie-Francine" © Jean-Marie Leroy / Rectangle Productions - Gaumont

"Marie-Francine" : Valérie Lemercier fait son miel des angoisses des quinquas

Mis à jour le 03/06/2017 à 19H58, publié le 30/05/2017 à 18H18

Valérie Lemercier revient devant et derrière la caméra avec le film "Marie-Francine". Dans son cinquième long-métrage en tant que réalisatrice, elle campe une quinquagénaire un peu perdue, qui retourne vivre chez ses parents alors que son mari vient de la quitter. La comédie qui croque avec mordant la famille bourgeoise parisienne sort ce mercredi 31 mai sur les écrans.

Trop vieille pour son mari (Denis Podalydès), de trop dans son boulot, "Marie-Francine" (Valérie Lemercier) doit retourner vivre chez ses parents... à 50 ans ! Infantilisée par eux, c'est pourtant dans la petite boutique de cigarettes électroniques qu'ils vont lui faire tenir, qu'elle va enfin rencontrer Miguel (Patrick Timsit). Miguel, sans oser le lui avouer, est exactement dans la même situation qu'elle. Comment vont faire ces deux-là pour abriter leur nouvel amour sans maison, là est la question.

Reportage : E. De Pourquery / Y. Saldani

Rire de la bourgeoisie

Avec son cinquième film en tant que réalisatrice, Valérie Lemercier se délecte à nouveau de sa thématique préférée : la grande bourgeoisie. "Ils sont complètement dans leur monde, mais plein de gens me disent : 'J'ai vu mes parents'", explique l'humoriste. "Le retour dans la maison familiale d'une enfant adulte est impossible alors chacun fait des efforts", ajoute encore Hélène Vincent, la mère de Marie-Francine dans le film.

La cinquantaine épanouie ou dépressive 

Dans son malheur, Marie-Francine rencontre le nouvel homme de sa vie, Miguel, joué par Patrick Timsit, un cuisinier qui n'ose pas lui avouer qu'il est dans la même situation qu'elle. "La cinquantaine moi, je l'ai mal vécue, je l'ai redoutée même. Il y a une certaine maturité et une conscience des choses qui vous encouragent à être joyeux", se souvient le comédien âgé de 57 ans. 

Patrick Timstit et Valérie Lemercier dans "Marie-Francine" © Jean-Marie Leroy / Rectangle Productions - Gaumont Patrick Timstit et Valérie Lemercier dans "Marie-Francine" © Jean-Marie Leroy / Rectangle Productions - Gaumont

Après "Aurore" avec Agnès Jaoui et "Retour chez ma mère", la nouvelle comédie de Valérie Lemercier surfe sur le thème du moment : les angoisses des quinquas.

Par O.Morain et E. De Pourquery

Aimez notre page Facebook
pour suivre toute
l'actualité culturelle